"Amoureux de ma femme"

Mardi 5 juin 2018

http://mjc.chenove.net/lire-1980.html

Projection du film "Amoureux de ma femme" de Daniel Auteuil le mardi 5 juin 2018 à 20h30 et mercredi 6 juin 2018 à 14 heures. Tarifs : 5€50 / 4€50 (adhérent).


Fiche du film :
Comédie française de Daniel Auteuil
Avec Daniel Auteuil, Gérard Depardieu, Sandrine Kiberlain, Adriana Ugarte
Durée : 1h24 min.

L'histoire :
Daniel est très amoureux de sa femme, mais il a beaucoup d'imagination et un meilleur ami parfois encombrant. Lorsque celui-ci insiste pour un diner "entre couples" afin de lui présenter sa toute nouvelle, et très belle, amie, Daniel se retrouve coincé entre son épouse qui le connaît par coeur et des rêves qui le surprennent lui-même.

Quelques anecdotes sur le film :

Des planches à la toile


Amoureux de ma femme est une adaptation de la pièce de Florian Zeller, L'Envers du décor, que Daniel Auteuil a mis en scène et interprété en 2016 aux côtés notamment de Valérie Bonneton, François-Eric Gendron et Pauline Lefèvre.

Note d'intention
Avec "Amoureux de ma femme", Daniel Auteuil souhaitait aborder la part d'enfance chez l'adulte et sa capacité intacte à rêver : "Rêver nous fait prendre conscience que nous n'avons qu'une vie alors que nous avons l'appétit pour mille. Ce film n'est rien d'autre qu'une fantaisie amoureuse à travers laquelle se diffuse une question à laquelle chacun pourra répondre : que désire-t-on quand on désire l'autre ?"

Bilingue


Amoureux de ma femme offre à l'actrice espagnole Adriana Ugarte, révélée au grand public par Julieta de Pedro Almodovar, son premier rôle en français. Un défi pour la comédienne qui a trouvé "très excitant de devoir jouer pour la première fois dans une autre langue que la mienne."

Retrouvailles


Le film marque les retrouvailles entre Daniel Auteuil et Sandrine Kiberlain quinze ans après "Après vous..." de Pierre Salvadori. Par ailleurs, l'acteur-réalisateur redonne la réplique à Gérard Depardieu pour la 4e fois après "Jean de Florette", "Le Placard" et "36 Quai des Orfèvres".

Avis de la presse :

  • "Du parfait cinéma de boulevard, impeccable et jouissif." (Le Dauphiné Libéré - Jean Serroy)

  • "Une comédie drôle et divertissante." (Direct Matin)


  • "La réussite est de mélanger progressivement jusqu'à nous perdre deux réalités, l'une concrète, l'autre fantasmée." (CultureBox - France Télévsion)