Retour sur l'après-midi « Être parents à l'heure du numérique »

Mercredi 6 mars 2019

http://mjc.chenove.net/lire-2074.html

Le 20 février, la MJC organisait un après-midi de discussion avec les parents pour parler des nouveaux usages des outils numériques par les enfants et le rôle d'accompagnant des parents. Retour sur cette discussion riche.

C'est dans le hall de la MJC que l'après-midi « Être parents à l'heure du numérique » a débuté, dans une ambiance chaleureuse, bienveillante et conviviale. Une dizaine de parents, pour certains accompagnés de leurs enfants (jeunes ou adolescents) sont venus exprimer à la fois leur questionnements et idées sur la question, mais aussi parfois leurs craintes, inquiétudes, voire leurs angoisses. Pour échanger avec eux, Véronique Baranska, infirmière scolaire ; Cynthia Bouhier, sophrologue et spécialiste du harcèlement ; Kévin Martin Izarn, animateur numérique de la MJC ; Fatima Achab, médiatrice.




Sans complexe et sans jugement, chacun a pu témoigner de son expérience familiale et, il faut bien le dire, de son incompréhension parfois face aux loisirs numériques de leurs enfants. Et se mêlant à l'incompréhension, ce sont vite les questionnements qui émergent : « Est-ce que mon enfant ne passe pas trop de temps devant sa console ? Les jeux vidéos auxquels il joue ne le rendent-ils pas plus violent ? Que fait-il sur son smartphone ? Comment puis-je contrôler sans paraître m'immiscer ? Est-ce que j'ai un moyen de le protéger de certains risques ? Et d'ailleurs, ces risques, quels sont-ils ? ».

Sans avoir la prétention de résoudre tous les problèmes (car le sujet est complexe), les intervenants présents ont pu apporter certains éléments de compréhension qui permettent de mieux comprendre certaines situations. Des informations ont pu être apportées sur les effets constatés d'une utilisation prolongée des écrans sur les jeunes enfants, sur le contenu qui intéresse jeunes dans cet univers numérique, et sur quelques façons de faire pour tenter de mieux gérer des situations conflictuelles dans les foyers.

Au-delà des informations et conseils qui ont pu être apportés, il semble important de noter la force des propos des parents et la confiance qu'ils se sont livrés mutuellement en se livrant ainsi : nous remarquons malheureusement que ces sujets sont souvent sensibles à aborder, car on à tôt l'appréhension d'être jugé comme mauvais parents. Ce temps d'échange nous a paru être une réussite de ce point de vue, car il fait toujours du bien de pouvoir partager ses questionnements avec les autres sans craindre un quelconque jugement. Pour cela, nous remercions grandement les participants à cet après-midi.

Merci aussi à Véronique Baranska pour sa présence, son intervention qui, nous en sommes certains, a été très appréciée des parents présents !

Nous attendons la avec impatience la rediffusion sur Radio Uno pour réécouter l'ensemble. Nous en profiterons pour construire avec les parents les réponses qui correspondent à leur attendes et préoccupations (formations, conférences, de nouvelles discussions, semaines sans écrans...).

Merci aussi à Sylvain Blandin, élu de Chenôve délégué à la petite enfance et la parentalité, de sa présence. Nous espérons que la rencontre avec les parents permettra de mettre en dynamique les forces vives du territoire sur ces questions.

Merci aussi à Cynthia d'être intervenue sur les questions de harcèlement, notamment la nouvelle dimension que celui-ci prend sur les réseaux sociaux.

Merci encore à la PMI de Chenôve de nous avoir prêté pour l'occasion l'exposition de sensibilisation à la sur-présence des écrans chez les petits, les risques que cela occasionnent, et les conseils simples pour en éviter certains.

Merci enfin (et surtout) aux parents ET aux enfants d'avoir été présents, d'avoir beaucoup participé, témoigné avec force et sincérité. Ces moments sont importants : préservons-les, multiplions-les !

Rendez-vous donc prochainement dans le cadre de la « Prévention des Addictions Numériques par un Accompagnement à la Parentalité » (PANAP), porté par la MJC, pour d'autres discussions et évènements qui, nous l'espérons, permettrons à beaucoup de parents d'y voir plus clair dans cet environnement parfois étranger (et étrange).