"Le chant du loup"

Mardi 23 avril 2019

http://mjc.chenove.net/lire-2077.html

Projection du film "Le chant du loup" de Antonin Baudry le mardi 23 avril 2019 à 20 heures 30 (Séance unique). Tarifs : 5€50 / 4€50 (adhérent).


Fiche du film :
Drame français d'Antonin Baudry
Avec François Civil, Omar Sy, Reda Kateb, Matthieu Kassovitz
Durée : 1h55 min.

L'histoire :
Un jeune homme a le don rare de reconnaître chaque son qu'il entend. A bord d'un sous-marin nucléaire français, tout repose sur lui, l'Oreille d'Or.
Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met l'équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades mais sa quête les entraîne dans une situation encore plus dramatique.
Dans le monde de la dissuasion nucléaire et de la désinformation, ils se retrouvent tous pris au piège d'un engrenage incontrôlable.

Quelques anecdotes sur le film :

C'est quoi le chant du loup ?


Dans le jargon des sous-mariniers, le chant du loup désigne le bruit d'un sonar qui plonge et repère la position de votre sous-marin. Quand l'oreille d'or détecte ce son, c'est le début de la fin.

C'est quoi l'oreille d'or ?
Dans Le Chant du loup, François Civil incarne Chanteraide, oreille d'or. Ce surnom est donné aux personnels sous-marinier spécialisés dans l'analyse acoustique. Experts en guerre acoustique, ils partent pour des missions de quelques jours à plusieurs mois, essentiellement sur les sous-marins nucléaires. Intégrés aux équipes de combat, ils remplissent en outre le rôle de conseiller du commandant en matière de classification et de discrétion acoustique.Leur rôle est crucial, car rappelons-le, un sous-marin ne dispose d'aucun hublot, il se dirige et identifie les menaces, comme les cibles, uniquement au son. Le nombre d'oreilles d'or est en service est secret défense et ne peut être divulgué.

Premier film


Le Chant du loup est le premier long-métrage mis en scène par Antonin Baudry, scénariste de Quai d'Orsay de Bertrand Tavernier. Le metteur en scène est un ancien diplomate sous le gouvernement mené par Dominique De Villepin. Après cette première carrière politique, Baudry, passionné de cinéma, est allé voir le producteur Jérôme Seydoux pour lui proposer cette histoire : "Je lui ai raconté ce que je voulais faire. Je lui ai décrit les images, l'histoire, les personnages, les sons. Il m'a écouté attentivement, sans rien dire. C'était un moment très fort. À la fin il a plissé les yeux, je le voyais réfléchir. Il m'a demandé d'écrire le scénario. C'était parti."

En immersion


François Civil, Omar Sy, Mathieu Kassovitz et Reda Kateb ont vécu chacun une journée complète en immersion, à la profondeur maximale qu'un sous-marin peut atteindre – profondeur confidentielle, impossible à révéler ! Ils se sont imprégnés du langage et des gestes des sous-mariniers. "C'était très important. Et puis nous avons passé du temps tous ensemble, avec tous les acteurs du film, pour former un équipage, trouver notre chorégraphie. Sur le plateau, il y avait des vrais sous-mariniers qui ont postulé pour des rôles de figurants, et je les ai intégrés à l'équipe avec plaisir. Cela a beaucoup contribué au réalisme du film. Au bout de quelques jours de tournage, tous les acteurs parlaient couramment le langage des sous-mariniers et connaissaient les procédures à suivre, comme s'ils étaient dans un vrai sous-marin. A plusieurs reprises, j'ai demandé aux acteurs d'improviser leur réaction à tel ou tel événement. Ils l'ont fait avec aisance et brio. C'était bluffant. J'ai gardé ces plans au montage."

Avis de la presse :


  • "François Civil s'impose comme le comédien majeur du « Chant du loup », éblouissant en soldat à l'oreille d'or, membre de l'équipage d'un sous-marin." (20Minutes - Caroline Vié)

  • "Long métrage complexe par son sujet, sa mise en oeuvre (le son au centre du film a été travaillé par le studio de George Lucas), et sa réalisation, "Le Chant du loup" marque une étape fondamentale dans l'évolution du cinéma français actuel." (Culturebox - France Télévisions - Jacky Bornet)

  • "Un nouveau souffle pour le cinéma français." (Ouest France - Elvire Simon)


  • "Sous l'océan, personne ne vous entend trembler. Premier film, premier choc pour Antonin Baudry, qui orchestre un thriller sous très haute tension, superbement mis en scène, et mené d'une main de fer." (Ecran Large - Geoffrey Crété)

  • "Un thriller sous-marin suffocant et ambitieux dont le scénario nous emmène dans des confins dramaturgiques assez inattendus." (La Voix du Nord - Christophe Caron)