"Le Roi Lion"

Mercredi 11 septembre 2019

http://mjc.chenove.net/lire-2132.html

Projection exceptionnelle du film "Le Roi Lion" de John Favreau le mercredi 11 septembre 2019 à 14 heures (séance unique).
Cette projection de pré-rentrée nous est proposée par notre partenaire Ciné la FRMJC Bourgogne avec un tarif préférentiel : 3€50 (enfants) / 4€50 (adultes)


Fiche du film :
Film d'aventures américain
Réalisé par John Favreau
Avec les voix de Rayane Bensetti, Anne Sila, Jean Reno
Durée : 1h58 min
A partir de 6 ans

L'histoire :
Au fond de la savane africaine, tous les animaux célèbrent la naissance de Simba, leur futur roi. Les mois passent. Simba idolâtre son père, le roi Mufasa, qui prend à coeur de lui faire comprendre les enjeux de sa royale destinée. Mais tout le monde ne semble pas de cet avis. Scar, le frère de Mufasa, l'ancien héritier du trône, a ses propres plans. La bataille pour la prise de contrôle de la Terre des Lions est ravagée par la trahison, la tragédie et le drame, ce qui finit par entraîner l'exil de Simba. Avec l'aide de deux nouveaux amis, Timon et Pumbaa, le jeune lion va devoir trouver comment grandir et reprendre ce qui lui revient de droit...

Quelques anecdotes sur le film :

Voyage en Afrique


Avant que le scénario ne soit définitif, que la distribution ne soit entièrement assemblée et que les décors numériques ne puissent être conçus, Jon Favreau et son équipe se sont engagés à travailler en profondeur pour assurer l'authenticité et la crédibilité des animaux et des habitats qui allaient être créés pour le film. La recherche a pris plusieurs formes, à commencer par des études intensives de l'imagerie et des films documentaires sur la migration des animaux en Afrique, entre autres phénomènes. L'équipe a été invitée au parc à thème Disney's Animal Kingdom pour étudier de près les vedettes de leur film – les lions, les hyènes et les phacochères, entre autres – dans le but de saisir leur comportement. Un voyage de deux semaines en Afrique s'est avéré un atout inestimable en leur permettant de capter tous les détails dont ils avaient besoin pour faire vivre le monde du Roi Lion sur grand écran d'une manière radicalement nouvelle.

Un safari pour Jon Favreau


Jon Favreau a réalisé le film de 2016 Le Livre de la jungle en utilisant une technologie de pointe pour raconter l'histoire d'une manière contemporaine et immersive. Le film a séduit le public et a remporté l'Oscar des meilleurs effets visuels. L'expérience a été révélatrice pour le réalisateur en ouvrant un nouveau monde de possibilités. Mais c'est un voyage en Afrique qui a aiguillé Jon Favreau vers Le Roi Lion. Il raconte : "J'ai fait un safari en Afrique six mois avant de parler pour la première fois à Disney de la réalisation de ce film. Quand un phacochère est passé devant notre véhicule, un des membres de notre groupe s'est mis à chanter 'Hakuna Matata'. Et quand on a vu des lions sur un rocher, tout le monde s'est écrié : 'On dirait le Roi Lion !'"

La boîte noire


Jon Favreau et son équipe ont utilisé ce qu'on appelle en théâtre la technique de la « boîte noire » pour saisir la performance d'acteurs qui jouent de manière traditionnelle dans un espace qui ne l'est pas. L'expérience de Favreau en matière d'improvisation a inspiré l'idée de faire jouer et interagir les comédiens à l'intérieur d'un volume – la boîte noire du théâtre – constitué d'une grande salle noire équipée de six caméras de référence pour filmer les performances. L'équipe technique reste aussi invisible que possible afin que les acteurs puissent librement agir les uns avec les autres. Cette approche a pour résultat des performances vocales plus organiques, et les images obtenues sont utilisées comme référence pour les animateurs.

La Terre des Lions


Le Masai Mara, au Kenya, qui fait partie du parc national du Serengeti, a inspiré la Terre des Lions. L'équipe du film a photographié des prairies et des acacias emblématiques de cette région, ainsi que le ciel en constante évolution. Parmi les animaux observés figurent les lions, les léopards, les guépards, les gnous, les buffles du Cap, les zèbres et les antilopes. Les Chyulu Hills sont une chaîne de montagnes située dans le sud-est du Kenya qui comprend des prairies et des forêts. Les formations rocheuses ont inspiré le Rocher des Lions dans le film. Borana, situé dans le centre-nord du Kenya, a été la référence pour la zone autour du Rocher des Lions. Enfin, Challenge Beach au Kenya a servi de référence pour le point d'eau au coeur de la Terre des Lions

Réalité virtuelle
Les environnements numériques ont été conçus en amont dans un moteur de jeu afin que l'équipe du film puisse enfiler des casques VR et se déplacer virtuellement dans chaque décor pour « devenir » les personnages, régler des plans, chorégraphier des mouvements, réarranger des éléments de décor et ajuster la lumière avant d'envoyer les scènes au montage.

Avis de la presse :

  • "Le remake quasiment à l'identique du chef-d'oeuvre Disney de 1994, cette fois entièrement en images numériques, se révèle époustouflant de réalisme. Le choc de la découverte n'est plus là, mais le frisson demeure. Hakuna Matata !" (La Voix du Nord - Christophe Caron)


  • "Plus qu'un film, un tour de magie pour petits et grands" (L'Express - Antoine Le Fur)

  • "Les plus jeunes pourront découvrir un classique aux thèmes intemporels, et être éblouis par ces lions plus vrais que nature." (Dernières Nouvelles d'Alsace - La Rédaction)

  • "On est surtout séduit par la splendeur de l'animation photoréaliste qui donne une dimension inédite, à la limite du documentaire animalier, au classique de Disney." (Le Journal du Dimanche - Stéphanie Belpêche)

  • "une version de ce grand classique d'une beauté stupéfiante : attendez-vous à en prendre plein les yeux." (Le Parisien - Renaud Baronian)