"Fourmi"

Mardi 22 octobre 2019

http://mjc.chenove.net/lire-2137.html

Projection du film "Fourmi" de Julien Rappeneau le mardi 22 octobre 2019 à 20h30 (séance unique). Tarifs : 5€50 / 4€50 (adhérent).


Fiche du film :
Comédie de Julien Rappeneau
Avec François Damiens, Maleaume Paquin, André Dussollier, Ludivine Sagnier
Durée : 1h45 min.

L'histoire :
Le jeune Théo, surnommé « Fourmi », aimerait redonner de l'espoir à son père, Laurent, un grand gaillard solitaire et désabusé par la vie. L'occasion se présente quand Théo est sur le point d'être recruté par un grand club de foot anglais.


Finalement non sélectionné car jugé trop petit, Fourmi n'a pas le coeur d'imposer une déception de plus à son père. Il se lance alors dans un mensonge qui va rapidement le dépasser...

Quelques anecdotes sur le film :

Pourquoi Fourmi ?
Fourmi est le surnom que Romane, son amie, donne à Théo, le héros du film. Ce titre est venu à Julien Rappeneau en cours d'écriture. "C'est le plus petit de la bande de l'équipe de football, c'est d'ailleurs à cause de sa petite taille qu'Arsenal ne le recrute pas. Théo n'aime pas ce surnom. Mais au cours d'une de mes scènes préférées, son père lui explique que la fourmi est l'insecte qui a le meilleur sens du collectif dans la tempête. On est au coeur du sujet : la solidarité, l'entraide, l'équipe, les rapports de famille, comment on se soutient, comment on ne se laisse pas tomber. La fourmi est un joli symbole de cette thématique."

Le prodige Maleaume Paquin


Trouver le personnage de Théo était un des défis principaux du film. Il fallait trouver une perle rare, un garçon de douze ans, de petite taille, qui soit bon en comédie et qui sache jouer au foot, ou a minima que cela soit crédible physiquement. Julien Rappeneau et la directrice de casting, Adelaïde Mauvernay, ont rencontré cent cinquante enfants environ. Elle a écumé les clubs de football, a fait du casting sauvage, tout en voyant en parallèle des enfants qui avaient déjà une expérience de comédiens. "J'ai eu un coup de coeur pour Maleaume Paquin, qui réunissait beaucoup des caractéristiques que je cherchais, notamment l'énergie et la malice du personnage alliées à une vraie sensibilité. De plus, Maleaume joue au football depuis qu'il a sept ans et il adore ça. Par ailleurs je savais que Maleaume avait déjà une expérience d'un plateau de cinéma puisque qu'il avait interprété le rôle-titre dans Rémi sans famille, à l'époque en montage", relate le cinéaste.

Une fourmi dans le Nord


Le roman graphique dont le film est inspiré était situé dans une banlieue sinistrée de Valence en Espagne. Julien Rappeneau a situé l'action de Fourmi dans le Nord de la France. "Je n'avais pas envie d'un lieu trop identifié, j'ai préféré souligner le côté universel de cette histoire. J'ai semé quelques indices géographiques : une équipe de football de Lille contre laquelle joue Théo, ou encore la fête de Gayant à Douai où Laurent emmène Théo et ses amis. Mais cette histoire pourrait se dérouler dans n'importe quelle région française, n'importe quelle petite ville de province frappée par la crise et la désindustrialisation."

Avis de la presse :


  • "Avec François Damiens en père paumé face à son fils dérouté, Julien Rappeneau met en scène une comédie familiale tendre et drôle." (Le Figaro - Nathalie Simon)

  • "L'acteur belge livre une performance touchante en père alcoolique dans « Fourmi »." (20Minutes - Caroline Vié)


  • "Une comédie à la mécanique précise, au service d'un récit généreux." (Télérama - Frédéric Strauss)