"Ya Rayah, Toi qui t'en vas "

Samedi 9 mai 2020

http://mjc.chenove.net/lire-2187.html

Azzedine Messaï, employé de la Ville de Chenôve, mais aussi ami de la MJC, nous a quitté subitement. Nous ne t'oublierons pas Azzedine.

"Azzedine, mon grand frère, mon ami d'enfance, Le bienveillant de toutes les épreuves heureuses et douloureuses.
Ton sourire généreux exaltait à lui seul ta belle personne.
Tu es celui qui était animé de la Charte de l'Autre.
L'Autre = celui/ celle qui n'est pas de ton bord.
Celui ou celle qui n'a pas ta manière de vivre ou ton âge.
Celui/celle qui n'est pas de ta région de ton pays ou de ta couleur.
L'Autre pour toi, c'est celui qui a le droit à la liberté d'être, de faire, à l'espace.
Tu savais, car l'Autre est unique.
Tu as toujours accepter cette présence à l'Autre.
Tu ne t'es jamais séparé de l'humanité.

"Ya Rayah" = " TOI qui t'en vas ", cette chanson de Rachid Taha, je me souviens, t'a bouleversé quand tu l'as entendu dans le final du spectacle Ali Baba et les 40 princesses ( tu me l'as fortement et joyeusement exprimé ce 26 novembre 2019 au Cèdre).
Aujourd'hui ma , notre peine est immense car trop vite est ton départ, en voyage loin et éternel.
Mais j écoute cette belle chanson de tous ceux qui s'en vont et elle présage le retour.
"Où que tu ailles, tu finiras par revenir" ( Rachid Taha)
Ton souvenir, ton sourire inspire, respire l envie de poursuivre et colore l'avenir.
Pour sa femme, ses enfants, ses parents, ses amis, ses Autres : L'Amour ne nous quitte jamais c'est pour cela que c'est L'Amour.

Reposes en Paix Azzedine le Frère, ALLAH YARHMOU"

Fatima Achab.

Azzedine était aussi bien connu de la MJC, pour avoir participé pendant les onze années du réseau des Espaces Publics Numériques du Grand Dijon (de 2004 à 2015), à cette dynamique qu'animait la MJC. Au début, parce qu'il s'occupait du numérique à la médiathèque, puis dans le cadre de ses fonctions au Point d'Information Jeunesse. Il était toujours présent aux réunions, impliquant Chenôve dans les actions du réseau. Il était apprécié de tous ses collègues des médiathèques de l'agglomération qui faisaient partie de ce réseau des EPN. Nous avions tous ensemble des relations amicales, rendant nos réunions sympathiques et d'autant plus constructives, Azzedine par sa bonne humeur y contribuant aisément. Il a toujours été impliqué avec l'ensemble des collègues, dans l'organisation des conférences publiques que nous avons pu mener, plusieurs fois à Chenôve notamment, autour de la sensibilisation de la population aux enjeux d'internet pour les parents et les enfants. Il avait une façon bien à lui d'être actif, engagé, toujours avec le sourire et la joie de vivre et avec la discrétion qui le caractérisait.