"Aline"

Mardi 11 janvier 2022

http://mjc.chenove.net/lire-2269.html

Projection du film "Aline" de Valérie Lemercier le mardi 11 janvier 2022 à 20h30 et le mercredi 12 janvier à 14 heures. Tarifs : 5.50€ / 4.50€ (adhérents MJC).
Important : Pass' Sanitaire obligatoire.


Fiche du film :
Biopic, comédie dramatique de Valérie Lemercier
Durée : 2h06 min
Avec Valérie Lemercier, Sylvain Marcel, Danielle Fichaud

L'histoire :
Québec, fin des années 60, Sylvette et Anglomard accueillent leur 14ème enfant : Aline. Dans la famille Dieu, la musique est reine et quand Aline grandit on lui découvre un don, elle a une voix en or. Lorsqu'il entend cette voix, le producteur de musique Guy-Claude n'a plus qu'une idée en tête... faire d'Aline la plus grande chanteuse au monde. Epaulée par sa famille et guidée par l'expérience puis l'amour naissant de Guy-Claude, ils vont ensemble écrire les pages d'un destin hors du commun.

Quelques anecdotes sur le film :

Naissance du projet


A l'origine, s'il arrivait à Valérie Lemercier d'écouter des chansons de Céline Dion, elle ne connaissait pas bien la vie de la chanteuse ni l'intégralité de son répertoire. C'est en 2016, lorsqu'elle l'a vue sans son mari René (car décédé en janvier 2016), qu'elle a été touchée par son courage et sa solitude. La cinéaste se rappelle :
"J'ai dit à la radio le jour de la sortie de Marie-Francine que mon prochain sujet serait elle, sans le penser sérieusement. Le soir-même, Emmanuelle Duplay (la chef décoratrice du film) qui avait entendu l'émission, m'a dit qu'elle voulait absolument le faire. Je me souviens très précisément que c'est son enthousiasme qui m'a permis de passer à autre chose et d'envisager sérieusement de le faire."

Un (presque) biopic


Aline est la sixième réalisation de Valérie Lemercier. Pour l'occasion, la cinéaste comédienne a choisi de s'inspirer du parcours de la chanteuse la plus célèbre de tous les temps : Céline Dion. Elle joue elle-même Aline Dieu, alter ego fictif de la Québécoise.

Se documenter, puis écrire
Valérie Lemercier a visionné, lu et écouté beaucoup de contenus concernant Céline Dion, sa mère et son mari, avant de se consacrer à l'écriture du scénario. Ainsi, au gré de ses recherches (qui ont duré un an), la réalisatrice a cherché à transmettre, dans Aline, la force de cette famille qui a permis à la chanteuse de garder les pieds sur terre. Elle a ensuite écrit le scénario du film en "composant avec le réel" :
"Au début, je l'appelais Céline. Au bout d'une soixantaine de pages, Brigitte Buc, avec qui nous avions déjà écrit Palais royal ! est arrivée sur le projet et m'a convaincue de changer les prénoms. Ça a tout débloqué. Grâce à Aline, on s'est autorisées à composer avec le réel, inventer des détails comme une bague de fiançailles dans une glace, les vieilles chaussures que lui prête sa mère lors de sa toute première audition qui expliquent les milliers de paires qu'elle a plus tard dans son dressing..."

Une histoire d'amour avant tout


Valérie Lemercier a fait le choix d'axer son film sur l'histoire d'amour entre Aline et Guy-Claude, de la même manière qu'entre Céline Dion et René. La cinéaste précise : "C'est le coeur de l'histoire de Céline. Avec René, ils se sont trouvés. Elle arrive dans sa vie au moment où il est prêt à abandonner sa carrière de producteur. Il la révèle et elle le sauve. Il a hypothéqué sa maison pour produire son premier disque."

"On souhaite à tous les artistes d'avoir un tel partenaire. On s'est moqué de leur couple, on a raillé leur différence d'âge, les FIV qu'ils ont dû faire pour avoir des enfants... On l'a vu comme celui qui la faisait travailler. Mais il avait de grandes visions et elle a beaucoup d'ambition aussi. Quelle artiste, et même quelle femme en général, est restée toute sa vie avec le même homme ?"


Avis de la presse :


  • "En filigrane, la réalisatrice et comédienne timide et insondable se raconte : sa solitude, son appréhension, son côté fleur bleue ainsi que son amour du populaire. Et c'est bien là que réside la réussite totale d'ALINE qui, en sondant l'âme d'une artiste dont on sait déjà tout, en raconte une autre tout aussi émouvante." (Cinéma Teaser - Perrine Quennesson)

  • "La romance passionnelle de ce couple de légende, depuis leur coup de foudre musical en 1980, met Aline sur la voie d'une love story. Aline est le biopic le plus romantique qu'on ait vu : un chant d'amour." (Le Dauphiné Libéré - Nathalie Chifflet)

  • "L'actrice/réalisatrice/scénariste a pris des libertés avec la réalité de la chanteuse québécoise mais elle la traite avec un grand respect. Son film n'a rien de parodique. Il touche profondément." (20Minutes - Caroline Vié)

  • "Aline est une réussite sur tous les plans et révèle une réalisatrice ambitieuse." (Culturebox - France Télévisions - Jacky Bornet)