"Ma part du gâteau"

Mardi 3 mai 2011

http://mjc.chenove.net/lire-967.html

Projection du film "Ma part du gâteau" réalisé par Cédric Klapisch le mardi 3 mai 2011 à 20h30 et le mercredi 4 mai à 14h30. Tarifs : 5€ / 4€ (adhérents MJC)


Fiche du film :
Long-métrage français. Genre : Comédie dramatique
Durée : 01h49min
Réalisé par Cédric Klapisch
Avec Karin Viard, Gilles Lellouche, Audrey Lamy

L'histoire :
France, ouvrière, vit dans le nord de la France, à Dunkerque avec ses trois filles.


Son ancienne usine a fermé et tous ses collègues se retrouvent comme elle au chômage. Elle décide de partir à Paris pour trouver un nouveau travail. Elle va trouver un stage pour devenir femme de ménage. Assez rapidement, elle se fait engager chez un homme qui vit dans un univers radicalement différent du sien. Cet homme, Steve est un trader qui a réussi, il travaille entre la City de Londres et le quartier de la Défense à Paris.

Les deux individus vont se côtoyer. Cette ouvrière va découvrir les gens qui vivent dans le luxe. Elle va finir par découvrir que cet homme, fort séduisant et sympathique, est en partie responsable de la faillite de son ancienne entreprise.

Quelques anecdotes sur le film :

  • Un thème d'actualité


    Avec "Ma part du gâteau", Cédric Klapisch se consacre pour la première fois de sa carrière à un sujet d'actualité. Souhaitant réagir sur la situation sociale actuelle, il a ainsi imaginé une intrigue entre deux personnages dans le monde de la finance, se basant sur son constat à l'issue de la récente crise économique mondiale. "Grosso modo, en ce moment, le monde fabrique de plus en plus de profit, et de moins en moins de gens en profitent ! L'idée du film part de ce constat", explique le réalisateur.

  • Une écriture personnelle
    Souhaitant apporter à "Ma part du gâteau" un regard plus personnel, Cédric Klapisch a écrit tout seul le scénario du film, comme il le fait d'ailleurs de plus en plus souvent (et notamment pour "Chacun cherche son chat", "L'Auberge Espagnole", "Les Poupées russes" et "Paris"). "Il y a quelque chose de joyeux et de dynamique à écrire à plusieurs, mais j'ai l'impression que quand j'écris seul, il y a une maîtrise plus globale du projet (...)," explique le cinéaste.

  • Mieux vaut en rire qu'en pleurer !


    Même si Ma part du gâteau traite de sujets difficiles, Cédric Klapisch a tenu à ce que le film soit malgré tout une comédie à part entière. Il a ainsi laissé une grande place au rire, même au coeur des situations tragiques que vivent les personnages. "Rire de tout cela ne supprime la dénonciation, mais au contraire l'accentue", déclare le cinéaste, qui rapproche sa démarche de celles de Chaplin et Molière.

    Avis de la presse :

  • "On aurait tort de bouder son plaisir en taxant de manichéen "Ma part du gâteau", le film le plus réussi de Klapisch depuis "Le Péril jeune"!" - (Elle - Caroline Vié)


  • "Klapisch traverse avec une aisance romanesque et une énergie vitale électrisantes les genres et les horizons du cinéma." - (Le Figaroscope - Marie-Noëlle Tranchant)

  • "Ce film sur la mixité sociale par l'union charnelle tient beaucoup à la manière élégante, hommage au classicisme hollywoodien, dont Cédric Klapisch manie les mots, les regards, les corps des acteurs. Karin Viard et Gilles Lellouche s'y prêtent admirablement." - (Le Monde - Jacques Mandelbaum)