Vous êtes ici

"Destination Finale 5"

Projection du film "Destination Finale 5" réalisé par Steven Quale le mardi 25 octobre à 20 heures. Tarifs : 5€ / 4€ (adhérents MJC)


Fiche du film :
Long-métrage américain. Genre : Epouvante-horreur, Thriller
Durée : 01h32min
Réalisé par Steven Quale
Avec Nicholas D'agosto, Emma Bell, Miles Fisher
Film interdit aux moins de 12 ans

L'histoire :


Dans ce cinquième épisode, la Mort est toujours aussi omniprésente et se déchaîne après qu'un homme soit victime d'une terrible prémonition, laquelle permet de sauver ses collègues de l'effondrement d'un pont suspendu. Ce groupe d'âmes innocentes n'était pas supposé survivre, et, dans une course terrifiante contre le temps, ces malheureux tentent frénétiquement de trouver le moyen d'échapper au sinistre agenda de la Mort.

Quelques anecdotes sur le film :

  • Marathon final
    Afin de mieux imaginer ce qui pourrait faire l'originalité de Destination Finale 5, Steven Quale s'est tout de suite lancé dans un visionnage marathon de tous les précédents volets. Il a essayé de relever les qualités de chacun des quatre opus, dans le but de les ré-exploiter pour le cinquième.

  • Continuité et inventivité


    Eric Heisserer, le scénariste du film, affirme que l'écriture de ce nouveau volet fut allégée du concept de base qui noue l'intrigue. Il a ainsi pu écrire un thriller fantastique dans la continuité de la franchise tout en innovant et en enrichissant la mythologie de la saga.

  • Des mises à mort méthodiques
    Les séquences de mises à mort par la Grande Faucheuse constituent sans nul doute la principale attraction des films de la franchise. Le scénariste Eric Heisserer a donc passé du temps à visiter les lieux dans lesquels les précédents opus ont été tournés. Il a même pris des photos et des croquis. Ce souci méthodique lui a permis de mieux faire figurer le sentiment suivant : "lorsque des événements anodins s'enchaînent dans un ordre bien particulier, cela sonne comme un sinistre présage pour un personnage."

  • Sonder les peurs morbides


    L'acteur Miles Fisher donne son point de vue sur l'esprit de la franchise Destination Finale. Il part du principe que les spectateurs savent pertinemment que la plupart des personnages va périr dans d'effroyables circonstances. Les nerfs du public sont mis à rude épreuve, principalement du fait de la banalité de certains "accidents" mortels présents dans le film.

    Avis de la presse :

  • "Destination finale 5" excelle à mettre en place les stratégies qui aboutiront à un effet cathartique maximum. (Critikat.com -
    Olivia Cooper-Hadjian)



  • Alors, "Destination Finale 5", film à éviter ? Non. Steven Quale, le réalisateur a du talent. (...) Si les amateurs de la franchise devraient y trouver leur compte, ce film est un Destination Finale de plus, de facture moyenne sans être honteux non plus. (Excessif - Antonin Clatz)

  • Ce cinquième épisode, plus gore que les précédents, assume sa dimension comique, voire burlesque. (Stéphanie Belpêche - Le Journal du Dimanche)

  • Dans la même rubrique

    Rechercher sur le site