Vous êtes ici

"La guerre est déclarée"

Projection du film "La guerre est déclarée" réalisé par Valérie Donzelli le le mercredi 9 novembre 2011 à 14h30. Tarif et séance uniques : 4€


Fiche du film :
Long-métrage français.
Genre : Comédie dramatique
Durée : 01h40min. Réalisé par Valérie Donzelli
Avec Valérie Donzelli, Jérôme Elkaïm, César Desseix

L'histoire :


Ils sont beaux, ils sont jeunes, tout leur sourit : en un mot, Romeo et Juliette forment un couple de rêve, promis à un avenir radieux. Sauf que ce bonheur sans nuages ne va pas durer. Quand ils apprennent la maladie (une tumeur au cerveau) de leur fils Adam, leur monde s'effondre. Pas pour longtemps. Car faisant fi de la mort, leur combat commence alors. Une lutte qui renforcera leur histoire d'amour.

Quelques anecdotes sur le film :

Un film autobiographique
Il y a quelques années, Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm ont eu un enfant qui est tombé gravement malade. La Guerre est déclarée s'inspire de cette expérience douloureuse. "La Reine des pommes est un film qui parle d'une rupture et que j'ai fait à un moment où je me sentais déprimée. La Guerre est déclarée participe du même processus : utiliser quelque chose que j'ai vécu de manière triste pour en faire quelque chose de positif. Le film est resté en gestation longtemps au fond de moi et à un moment donné, j'ai compris que c'était le moment de le faire", confie la réalisatrice.

Festival


Second long métrage de l'actrice-réalisatrice Valérie Donzelli, La Guerre est déclarée a été projeté en ouverture de la Semaine de la Critique du Festival de Cannes 2011. Le film a aussi remporté le Prix du jury, le Prix du public et le Prix des blogueurs au Festival Paris Cinéma 2011.

Carnet de bord
Jérémie Elkaïm décrit le processus d'écriture du scénario : "Valérie tenait un journal pendant que nous vivions le combat contre la maladie de notre fils. Il n'est pas donné à tout le monde de vivre des aventures aussi intenses que celle-ci. Les questions de vie et de mort nous poussent à nous révéler héroïques, meilleurs. Nous à l'époque, on l'avait presque vécu comme une chance, un travail. De cette grosse matière informe qu'était le journal, on a essayé de tirer une structure, un peu comme si on voulait adapter au cinéma un livre de correspondances. L'enjeu était de réussir à se décoller des faits, à amener de la fiction. Cela a été rendu possible car toujours on avait cet objectif : se débarrasser du mauvais pour partager le bon."

Avis de la presse :


  • "La guerre est déclarée" est un grand film d'amour et un grand film sur l'amour. Il emporte tout sur son passage parce que son sujet (la maladie) n'est précisément pas son problème, seulement la pierre de touche des sentiments. (Jean-Philippe Tessé - Les cahiers du Cinéma)

  • "La guerre est déclarée" ne cache pas que c'est une oeuvre autobiographie, et, pourtant, sa mise en scène et sa stylisation en font un film de fiction. Musical,
    il chante et galope dans les couloirs des hôpitaux.
    Comique, il fait rire.(Elle - Anne Diatkine)


  • Fraîcheur du regard, audace de la démarche, l'actrice-réalisatrice évite les écueils (pathos, ridicule...), noie son film de musique — la bande originale va du générique de Radioscopie à Vivaldi, sans parler des personnages qui poussent une chansonnette signée Biolay —, transforme la course affolée d'une mère en chorégraphie. Bref elle n'en fait qu'à sa tête. Bravo ! (Le Parisien - Marie Sauvion)

  • Dans la même rubrique

    Rechercher sur le site