Vous êtes ici

"Ici Najac, à vous la Terre"

Dans le cadre du mois du documentaire, projection du film "Ici Najac, à vous la Terre" réalisé par Jean-Henri Meunier les mardi 22 novembre 2011 à 20h30 et mercredi 23 novembre à 14h30. Tarifs : 5€ / 4€ (adhérents)


Fiche du film :
Documentaire (2006). Durée : 1h37
Réalisé par Jean-Henri Meunier

Le sujet :
Quelques habitants d'un petit village aveyronnais résistent avec bon sens citoyen, humour et poésie, au rouleau compresseur de la mondialisation.

Quelques anecdotes sur le film :

Retour à Najac


« Ici Najac, à vous la Terre » fait suite au dernier long métrage de Jean-Henri Meunier, La Vie comme elle va, sorti en 2004, dans lequel il filmait le quotidien des habitants du village de Najac depuis 1995, date à laquelle il s'y est installé. Après avoir accompagné le film dans plus de 130 villes en France et dans une vingtaine de festivals internationaux, Jean-Henri Meunier et son monteur Yves Deschamps se sont penchés sur les 80 heures de rushes qu'ils avaient gardés pour en tirer un second long-métrage : Ici Najac, à vous la Terre. Plusieurs séquences ont, de plus, été tournées entre temps.

Bonheur simple et humanité vraie
Le Monteur Yves Deschamps évoque ce qui l'a poussé à se lancer dans le montage des séquences tournées par Jean-Henri Meunier à Najac : " Quand JH m'a proposé de monter le film avec lui, j'ai aussitôt décliné la formidable proposition qui venait de m'être faite de travailler au montage d'un grand metteur en scène américain. Non pas que le coq de Najac m'eut provoqué une brusque poussée de chauvinisme franchouillard ou d'anti-américanisme primaire, mais ce que je venais d'entrevoir était si riche de bonheur simple et d'humanité vraie qu'il m'apparaissait impossible de ne pas m'y plonger tout entier. C'était comme de sauter à pieds joints dans une enfance miraculeusement retrouvée".

Avis de la presse :

  • « Drôle, cocasse, pittoresque, tendre et authentique, le voyage à Najac se fait aussi porteur de quelques messages bien dans l'air du temps. »
    (Ouest France - La rédaction)

  • « A Najac, le bonheur est dans le "près", et on se prend à rêver que tous les villages, toutes les villes soient comme ça. »
    (Télérama - Frédéric Strauss)

  • Dans la même rubrique

    Rechercher sur le site