Vous êtes ici

Festival des Nuits d'Orient 2011 - Retour sur la venue de Tata Milouda

L'édition 2011 du festival des Nuits d'Orient a vu, à la MJC de Chenôve, la venue d'une artiste exceptionnelle Tata Milouda. Projet longuement mûri avec de nombreux habitants de la commune qui nous ont apporté leur soutien, ce spectacle singulier et fort a été également l'occasion d'y associer différents volets d'action et des partenariats efficients.

Il était une fois, un groupe de femmes, jeunes mamans , partis en week end à l'aventure de Paris et ses richesses grâce au dispositif F.P.H.

Durant ce séjour en février 2011, elles ont entendu parler d'une femme artiste au combat fort pour la liberté, le droit au savoir. Cette femme c'est Tata Milouda et son spectacle « Tata Milouda et Vive la Liberté »
Après avoir vu sa création, slam accompagné de magnifiques chants algériens interprétés par Samia Diar et au violon Mokrane, ces femmes ont décidé d'être les ambassadrices du message symbolique de cette artiste pleine d'humanité : apprendre à lire et à écrire.
De retour sur Chenôve, ces 8 femmes ont eu l'audacieuse idée de redistribuer ce beau spectacle au plus large public de leur territoire.

En effet, l'idée d'une programmation à la M.J.C, dans le cadre du Festival des Nuits d'Orient saison 2011, a muri pendant plusieurs mois, ce qui leur a permis de construire, de se construire autour de ce spectacle, entre autre de s'organiser.
Par là, on entend un comité de pilotage qui s'est créé au sein de la M.J.C , accompagné de professionnels, Marcellin Gréatti, Fatima Achab, Ophélie Binet ( Centre Social le Tremplin) et constitué de plusieurs femmes de différents quartiers et profils.
Toutes, elles ont eu un rôle prédominant dans la communication, femmes relais, elles ont été « les médiatrices culturelles » auprès de leurs pairs et d'un grand nombre de familles.

Aussi, un accent essentiel sur la qualité du fort partenariat sans qui l'action n'aurait pu se faire, une collaboration étroite entre la M.J.C, l'association « Un livre, une Vie », le Centre social Municipal « le Tremplin ».
Une véritable co-production avec 1 livre 1 vie (portage financier commun du spectacle, ce dernier n'aurait pu être supporté isolement). 1 Live 1 vie milite à tous les combats pour la liberté, l'égalité hommes/femmes, le droit au savoir, à l'éducation .Leur démarche étant le soutien à la création de bibliothèques en Algérie, ce spectacle avait tout son sens et sa place dans cette dernière.

La M.J.C et le Tremplin, ont illustré à nouveau la qualité de leur partenariat local sur différents secteurs : la population au centre de l'action et non une vision renfermée de nos publics respectifs. La richesse des échanges, complémentarité des équipements, cuisines, salle de restauration pour le grand déjeuner avec les artistes, 75 personnes ont partagé un moment fort et mémorable.

Une dimension nouvelle a été apportée à cette édition, en prenant en compte bien en amont l'offre en destination du jeune public. En effet, nous avons fait le constat que beaucoup de familles décrivent un frein au déplacement à des évènements, faute du contexte inadapté à leurs enfants.
La M.J.C, le Tremplin ont favorisé la venue de ces familles, en proposant en parallèle du spectacle et dans la même maison, des ateliers d'animations pour enfants de 3 à 12 ans.
Respectivement, 30 enfants ont pu profiter de ces derniers : ateliers photo, light graff et grands jeux de la Maison du Jeu. Ce nouveau concept d'accueil avec des potentiels humains, animateurs du Tremplin et de la M.J.C, a participé fortement à la venue de beaucoup de familles éloignés jusqu'ici.

Cette action fédératrice a permis la venue d' un public éloigné des pratiques culturelles mais aussi géographiquement. Suite à notre collaboration et au travail de fond autour de la valorisation de la femme, l'association Femmes Debout à Dole nous a rejoints en accompagnant un groupe de 15 femmes ainsi qu'un groupe de 20 personnes du Creusot (réciprocité de rencontres inter-quartiers Bourgogne avec leur régie de quartier).

Ce dimanche 11 décembre, femmes, familles, bénévoles, professionnels, ont tous été acteurs essentiels du bon déroulement de cette journée inoubliable autour d'une artiste singulière, qui parle avec son coeur d'une histoire parfois tragique. Nous sommes passés du rire aux larmes.

Ce temps fort positif, a démontré à un grand public (plus de 200 personnes étaient au rendez-vous), que la qualité d'une telle rencontre ne pouvait s'envisager sans une construction et une intelligence collective.

« Ne pensons pas seuls, ne faisons pas pour les autres, allons vers l'autre et faisons ensemble. »

Retour en images sur les différents volets de l'action :

La préparation du repas du dimanche 11 à midi a débuté dès la veille :



Le repas a réuni plus de 70 personnes, dans une ambiance de convivialité de partage :





Les ateliers qui ont accueilli, durant le spectacle, 30 enfants de 3 à 12 ans :





Les femmes investies sur l'action, accompagnées de Fatima Achab - MJC et Assia Yacine - 1 livre, 1 vie :



Le spectacle de Tata Milouda :



Dans la même rubrique

Rechercher sur le site