Vous êtes ici

"Festival des Nuits d'Orient 2012"

De nouveau, la MJC de Chenôve s'empare des Nuits d'Orient et propose un voyage poétique, sensible, parfois sombre. Découvrez les spectacles qui vous attendent...


L'édition 2012 du festival des Nuits d'Orient sera sous le signe de l'ouverture et du partage : regards croisés, transmission de paroles d'immigrés, parcours de vie,... Cette nouvelle édition fera la part belle à la parole et à l'écoute.
La MJC aura le plaisir de vous offrir trois moments de rencontre avec des artistes (c'est la partie visible de l'iceberg). Notre structure travaille également depuis janvier 2012 à la définition des contours de cette 11ème édition avec des partenaires et des femmes des Chenôve que nous remercions ici chaleureusement pour leur investissement croissant.

Le programme :

  • "Fatema par delà l'horizon"
    Dimanche 25 novembre 2012 à 15h30
    Tarifs : 8€ / 5€ (adhérents MJC, Un livre une Vie, demandeurs d'emploi, étudiants)


    (spectacle en co-production avec l'association "un livre une Vie")
    De Fatema nous saurons qu'elle était plus grande que toutes les autres et qu'elle avait les yeux d'un vert ! « Depuis toujours, Fatema regardait bien au-delà de l'horizon et nous, on regardait Fatema ... ». Voici le début du récit que nous conte Cahina Bari, Cette histoire nous amène loin... les amours interdites en temps de conflit et l'inconfort de la double identité. Mais, même au bord des larmes, Cahina Bari rebondit toujours vers le rire et pimente ses histoires d'humour et d'auto-dérision. Elle dépeint souvent en une seule existence romancée le vécu de plusieurs êtres obscurs et méconnus, jonglant entre leur part d'ombre et leur part de lumière, croisant leur quotidien et la grande Histoire. Le merveilleux couve sous l'apparente banalité de la vie de tous les jours, l'inattendu se cache derrière l'anodin. La vie de Fatema est un joli vertige qui peut nous mener loin ? si loin...


    Présentation de la conteuse Cahina Bari
    De mère Alsacienne et de père algérien, Cahina incarne bien la double culture dont il est question dans son spectacle. Auteur et interprète de nombreux spectacles dont "Voilée... Dévoilée... " , (Extraits de la série de spectacles sur les femmes intitulée "2000 ans de silence"). Elle anime par ailleurs des ateliers de formation au conte.

  • Projection et discussion "A chacun son Algérie"


    Mardi 27 novembre 2012 à 20 heures.
    Entrée gratuite
    (Initiative en co-production avec l'association "la Maison de la Méditerranée")
    Un film produit par la Maison de la Méditerranée et réalisée par Caroline Philibert.
    Des témoignages de Côte-d' Oriens : algériens, français, pied noirs, militaires, combattants du FLN, harkis, pacifistes, petits paysans que la guerre a broyés, fils, ou fille de...qui souffrent une ou deux générations plus tard d'une histoire qui les écartèle encore.
    « Écouter ensemble des mémoires différentes pour une Histoire commune »

  • Théâtre "Des êtres magnifiques"
    Dimanche 2 décembre 2012 à 15h30
    (en partenariat avec le Centre Social Le Tremplin)
    Tarifs : 5€ / 4€ (adhérents MJC, demandeurs d'emploi, étudiants)


    Pièce de Théâtre d'après des textes de Jean Cagnard, sur une commande de la Compagnie Action Commedia.
    Adaptation et Conception Zohra Aït-Abbas et Kamel Boudjellal
    Ce spectacle retrace la vie de plusieurs générations issues de l'immigration de toutes origines. C'est la parole de l'immigré, des anciens, des enfants et des petits enfants nés en France.
    C'est le choc des cultures entre le père et le fils, entre la religion, la modernité et la tradition.

    Zohra Aït-Abbas et Kamel Boudjellal, deux comédiens sur scène, à la fois le père, le fils, le grand-père, la mère, la fille, la grand-mère.


    Zohra Aït-Abbas et Kamel Boudjellal, écrivent leurs propres textes, tirés de récits de vie populaire (souvenir, l'intellectuel kabyle, Ali Alain et adaptent de superbes textes de l'écrivain Jean Cagnard).
    Zohra Aït-Abbas a travaillé et collaboré aux collectages de récits de vie d'hommes et de femmes d'origines immigrés à Alès.
    Le spectacle est rythmé de chant en français et en kabyle à cappella.
    La durée du spectacle est d'une heure 15 mn.

    Après un goûter partagé, nous aurons plaisir à découvrir le spectacle chorégraphique de la compagnie Samara :

    Au gré du Nil...

    Telle la source du Nil demeurée longtemps un mystère, les origines de la danse orientale égyptienne restent incertaines. Des racines antiques à nos jours, découvrez en quelques facettes : A l'instar de ce fleuve mythique bordé de paysages parfois luxuriants, parfois
    arides, souvent féeriques, la danse orientale vous projette dans une Égypte tour à tour suave, pétillante, poétique, aux folklores généreux et aux évolutions fastueuses...

    Représentation (version courte) d'1/2 heure interprétée par les danseuses de la compagnie Samara ainsi que Cécile Mouraux, danseuse, chorégraphe et professeur de la compagnie.

  • Dans la même rubrique

    Rechercher sur le site