Vous êtes ici

"Amour"

Projection du film "Amour" réalisé par Michael Haneke le mardi 15 janvier 2013 à 20h30 et le mercredi 16 janvier 2013 à 14 heures. Tarifs : 5€ / 4€ (adhérents MJC)


Fiche du film :
Drame franco-allemand et autrichien
Réalisé par Michael Haneke
Durée : 2h07
Avec Jean-Louis Trintignant, Emmanuelle Riva, Isabelle Huppert

L'histoire :
Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l'étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d'une petite attaque cérébrale. Lorsqu'elle sort de l'hôpital et revient chez elle, elle est paralysée d'un côté. L'amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve.

Quelques anecdotes sur le film :
  • Origine du film


    En parlant de l'origine d'Amour, ce film sur la fin de vie et la souffrance des êtres chers, Michael Haneke a partagé : "J'ai eu dans ma famille des événements qui n'étaient pas très gais et qui m'ont poussé à me poser cette question : Comment gérer la souffrance de quelqu'un qu'on aime". C'est ainsi qu'il a commencé à écrire son film.

  • Écrit pour Trintignant
    Lorsque Michael Haneke a écrit son film, il avait en tête dès le départ Jean-Louis Trintignant pour le rôle principal. Le réalisateur a même affirmé qu'il avait écrit le scénario pour lui et pour personne d'autre : "J'ai toujours voulu travailler avec lui car c'est un acteur que j'admire beaucoup. Sa présence dans Amour était une condition sine qua non. Je n'aurais pas fait le film sans lui", ajoute-t-il.

  • Récipiendiaire deux fois
    Après Le Ruban blanc en 2009, Michael Haneke revient à Cannes avec Amour, qui lui permet de décrocher une seconde fois la Palme d'Or et de voir ainsi son nom s'inscrire aux côtés des rares réalisateurs qui ont également reçu deux palmes, tels que les frères Dardenne, Francis Ford Coppola ou encore Emir Kusturica.

    Avis de la presse :


  • "Un huit-clos généreux et sublime porté par un couple d'acteurs devenu trop rares qui nous assène au final une sacrée leçon de vie." (Écran Large - Sandy Gillet)

  • "Face à ces deux comédiens géants, Haneke (...) n'a peut-être jamais été aussi délicat, sensible, nuancé. Mieux : il semble totalement dépassé et submergé par l'émotion." (Excessif - Romain Le Vern)

  • "Avec une intensité dramatique suffocante, (Michael Haneke) aborde un sujet tabou et dérangeant, la fin de vie, de manière frontale mais en gardant la pudeur nécessaire." (Le Journal du Dimanche - Stéphanie Belpêche)

  • "Le spectateur (...) sera pris à la gorge par ce cinéma dur et droit, débarrassé de toutes les fanfreluches (...) tout cela transforme un simple film en (chef-d') oeuvre inoubliable." (Le Parisien - Pierre Vavasseur )

  • Dans la même rubrique

    Rechercher sur le site