Vous êtes ici

"Alceste à bicyclette"

Projection du film "Alceste à bicyclette" réalisé par Philippe Le Guay le mardi 12 mars 2013 à 20h30 et le mercredi 13 mars 2013 à 14h30. Tarifs : 5€ / 4€ (adhérents MJC)


Fiche du film :
Comédie française de Philippe Le Guay
Durée : 1h44 min
Avec Fabrice Luchini, Lambert Wilson, Maya Sansa

L'histoire :
Au sommet de sa carrière d'acteur, Serge Tanneur a quitté une fois pour toutes le monde du spectacle. Trop de colère, trop de lassitude. La fatigue d'un métier où tout le monde trahit tout le monde. Désormais, Serge vit en ermite dans une maison délabrée sur l'Île de Ré... Trois ans plus tard, Gauthier Valence, un acteur de télévision adulé des foules, abonné aux rôles de héros au grand coeur, débarque sur l'île. Il vient retrouver Serge pour lui proposer de jouer «Le Misanthrope» de Molière.


Serge n'est-il pas devenu une pure incarnation du personnage d'Alceste ? Serge refuse tout net et confirme qu'il ne reviendra jamais sur scène. Pourtant, quelque chose en lui ne demande qu'à céder. Il propose à Gauthier de répéter la grande scène 1 de l'Acte 1, entre Philinte et Alceste. Au bout de cinq jours de répétition, il saura s'il a envie de le faire ou non. Les répétitions commencent : les deux acteurs se mesurent et se défient tour à tour, partagés entre le plaisir de jouer ensemble et l'envie brutale d'en découdre. La bienveillance de Gauthier est souvent mise à l'épreuve par le ressentiment de Serge. Autour d'eux, il y a le microcosme de l'Île de Ré, figée dans la morte saison : un agent immobilier, la patronne de l'hôtel local, une italienne divorcée venue vendre une maison. Et l'on peut se prendre à croire que Serge va réellement remonter sur les planches...

Quelques anecdotes sur le film :

  • Genèse


    Quand le metteur en scène Philippe Le Guay a proposé à Fabrice Luchini de jouer dans Les Femmes du 6e étage (2011), alors qu'ils se trouvaient sur l'Ile de Ré, les deux hommes ont discuté ensemble de la pièce "Le Misanthrope". L'acteur a alors fait part au réalisateur de son amour pour les deux personnages principaux que sont Alceste et Philinte. C'est à partir de cet échange qu'est née l'idée de tourner Alceste à bicyclette et que les bases du scénario ont été posées, l'intrigue se déroulant sur... l'Ile de Ré.

  • Alceste et Philinte
    Les deux personnages principaux qui composent la pièce de Molière s'opposent radicalement dans leur vision du monde. Le premier place la vérité au premier plan et voit en la courtoisie une forme d'hypocrisie, tandis que le second préfère avancer masqué...

  • Influences


    Un troisième personnage incarné par Maya Sansa vient s'immiscer entre les deux personnages principaux. La jalousie entre Fabrice Luchini et Lambert Wilson, ainsi que l'image d'amis faisant du vélo n'est pas sans rappeler un autre trio célèbre au cinéma, celui de Jules et Jim, le long métrage de François Truffaut.

  • Improvisation
    Durant le tournage, Philippe Le Guay a laissé ses comédiens improviser. Il raconte : "Le sujet du film, c'est la liberté de l'acteur, alors il aurait été absurde de leur interdire d'improviser. Fabrice et Lambert se sont lancés dans des parodies sur la façon de dire les alexandrins !"

    Avis de la presse :

  • "Si ce tandem fonctionne à merveille, c'est qu'on se régale d'entendre les deux hommes se provoquant sur la langue de Molière et des dialogues modernes drôles et souvent féroces sur leur métier." (Le Parisien - Alain Grasset)


  • "Le duo Luchini - Wilson fonctionne à merveille dans cette jolie petite comédie où les textes de Molière sont l'occasion d'égratigner le milieu (narcissique) du cinéma." (Ecran Large - Jérémy Ponthieux)

  • "Fabrice Luchini et Lambert Wilson jubilent tout du long dans cette comédie fine et élégante. Intelligente sans verser dans le propos intello, nourrie de mots sans provoquer l'indigestion de dialogues. Juste ce qu'il faut pour le dosage de notre bon plaisir." (Ouest France)

  • Dans la même rubrique

    Rechercher sur le site