Vous êtes ici

formation : les faits religieux dans la société française

L'intervention de Mme Costa Lascoux est remplacée par celle d'Alain Gresh, le jeudi 11 mars de 9H30 à 11H30.

ATTENTION : l'intervention du 20 janvier 2004 de Mme Costa Lascoux sur la laïcité, est remplacée par l'intervention d'Alain Gresh, le jeudi 11 mars 2004 de 9H30 à 11H30. Contactez Danielle Benas, pour tout renseignement.

Depuis quelques années, la M.J.C. propose des formations aux acteurs de terrain que sont les salariés et divers intervenants sociaux et culturels.
Par ailleurs, la politique de la ville constitue un axe majeur de cette formation tant l'implication de la MJC dans le Contrat de Ville est importante. Aussi, parmi les thèmes qui suscitent notre intérêt, le Conseil d'Administration a choisi d'appréhender celui particulièrement sensible de la Religion musulmane.

En effet, comme le dit Denise CAUSSE1, aujourd'hui émerge fortement l'idée que le droit à une identité culturelle intégrant les références religieuses existe et que l'on ne peut plus contourner cet aspect.

Pourquoi cette formation ?

Dans le cadre des nouvelles professions de contact, de proximité, de médiation, nombre de personnes sont sans formation et s'appuient sur leurs représentations, expérience, voire considérations religieuses pour exercer leur métier et être reconnues auprès des jeunes plutôt que sur de réelles compétences et une éthique professionnelle.

C’est ainsi que certains font leur métier sans outils de base nécessaires et que se construit un sentiment de "déprofessionnalisation" chez les professionnels du travail social ou de l’animation qui ont pourtant bénéficié de formations certifiées.

Trop souvent l'amalgame entre islam et intégrisme est réalisé.

Les intervenants sociaux n'ont pas suffisamment de connaissances, de compétences pour identifier et renforcer les valeurs communes entre l'Islam et les deux autres religions monothéistes.

L'installation récente du Conseil Français du Culte Musulman (C.F.C.M.), désormais instance représentative, va modifier sensiblement les rapports entre la religion musulmane et la République. Aussi convient-il d’en explorer les perspectives et d’en saisir les enjeux sur nos territoires d’exercice.

Les objectifs :

Mieux exercer son métier auprès de publics divers et variés tout en ayant une meilleure compréhension des trois religions monothéistes notamment la religion musulmane.

Construire collectivement un lexique de mots clefs tels que : religion, culture, rite, mythe, croyance, tradition, laïcité, égalité, liberté, fraternité, démocratie etc.

Le public visé :

Intervenants sociaux, éducateurs, animateurs, enseignants, personnels d'accueil et de médiation.

Vous pouvez consulter la plaquette en PDF ci jointe pour avoir les dates des journées de formation.


Fichiers joints à ce texte:

Dans la même rubrique

Rechercher sur le site