Vous êtes ici

La MJC accompagne le Conseil Citoyen de Chenôve

Les habitants du quartier prioritaire « Le Mail » de Chenôve ont désormais leur conseil. Une instance de participation qui implique les habitants dans le processus décisionnel de la ville. La MJC a été mobilisée pour accompagner et animer cette initiative de démocratie directe.

La mise en place du Conseil citoyen

En février 2014, la « Loi Lamy » impose aux communes ayant un quartier prioritaire de mettre en place un Conseil Citoyen, une instance qui propose aux habitants de co-construire les changements qui se déroulent dans leur commune, indépendamment de la municipalité. L'idée est de faire non plus « pour » les habitants, mais « avec » eux, afin que les modifications en cours dans une commune puissent répondre au mieux aux attentes des principaux concernés : les habitants.

Chenôve met en place son propre « Conseil Citoyen » pendant l'année 2016, sur le quartier prioritaire du Mail, et décide d'étendre la démarche aux autres quartiers de la ville avec les « Conseils Participatifs ». Ainsi, par tirage au sort en février 2016 (d'après les listes électorales et sur base de volontariat), des habitants de Chenôve sont invités à venir prendre part dans ces différentes instances.

Pour accompagner au mieux les habitants dans leurs travaux, leurs débats et leurs décisions, la MJC a été reconnue par la Mairie comme un acteur qualifié dans ce rôle d'accompagnement. C'est par sa présence active dans la démocratie locale, et pour son rôle historique d'animateur du débat public, que la MJC s'est vue confiée cette mission pour garantir son bon fonctionnement.

Après un long travail de porte-à-porte pour rencontrer les personnes tirées au sort et pour les convaincre d'investir cette instance participative, le Conseil Citoyen est maintenant constitué, et depuis septembre 2016 entame un travail actif.




Le rôle du Conseil citoyen

Vidéo : A quoi vont servir les Conseils Citoyens ?

Le Conseil est constitué de 20 membres : 14 habitants du Mail, 3 représentants associatifs et 3 acteurs économiques.

Son rôle est de faire part de son expertise d'usage sur les questions qui occupent la commune. L'idée qui préside la constitution de ce conseil, c'est que personne ne connaît mieux la commune et ses besoins que ceux qui y habitent ou y sont actifs. Ainsi, le Conseil aura un avis important et une légitimité à le donner sur les différents projets d'urbanisme, d'aménagement, et sur les questions telle que la tranquillité publique ou la mobilité par exemple. Il est un acteur essentiel du processus décisionnel.




Il est également un partenaire de la rédaction du Contrat de Ville qui donne les grandes orientations et définit les priorités de l'action publique.

Mais son rôle ne se limite pas seulement à Chenôve. En effet, l'échelon intercommunal, avec le Grand Dijon, est aussi inscrit dans son champ de compétence. Il sera ainsi invité à participer aux débats qui porteront sur des projets qui concernent l'agglomération.

Enfin, le Conseil citoyen à le pouvoir d'être à l'initiative d'actions de son choix, qu'il s'agisse de fêtes, d'actions de prévention ou culturelles, etc. Grâce à un budget qui lui est alloué par la ville, il a lui aussi la possibilité de mener à bien des évènements.

Depuis septembre...
Les conseillers ont été très sollicités depuis septembre et leur première réunion. Ils leur a fallu dans un premier temps définir leur propre mode de fonctionnement en rédigeant eux-mêmes leur règlement intérieur. Puis, très vite, ils ont été invités à rencontrer les différents partenaires institutionnels avec lesquels ils travailleront, notamment au Grand Dijon, et avec la Maison du Projet de Chenôve qui leur a proposé un panorama des différents lieux sur lesquels des actions de réaménagement sont prévues et sur lesquels le Conseil devra se prononcer. Certains conseillers ont également pu aller à la « Rentrée citoyenne » nationale pour les Conseils Citoyens organisée à Paris, où ils ont pu échanger et se nourrir des expériences d'autres conseils déjà en place, mais aussi entendre le ministre de la Ville et le Président de la République. Très bientôt, une rencontre avec le Maire de Chenôve est prévue, et un cycle de formations qui permettra aux conseillers d'exercer au mieux leur rôle.

Le Conseil, comme vous le voyez, est d'ores et déjà bien occupé, et les sujets de discussion sont désormais posés : le renouvellement du Mail, notamment avec la démolition du 12 Renan, le réaménagement du centre commercial Saint-Exupéry, la question du centre commercial Kennedy, est un grand chantier pour ces habitants. Mais d'autres questions, comme la circulation (à pieds, à vélo ou en voiture), la tranquillité publique, les rapports entre habitants, etc., sont autant de points dont peuvent se saisir les conseillers.

La MJC travaillera donc à ce que la dynamique du Conseil Citoyen persiste, et fera tout pour leur donner les meilleures conditions dans l'exercice de ce rôle ô combien important pour notre structure d'éducation populaire : celui d'acteur de sa cité.

Dans la même rubrique

Rechercher sur le site