Vous êtes ici

"Le grand méchant renard et autres contes"

Dans le cadre des vacances d'automne, projection du film "Le grand méchant renard et autres contes" de Benjamin Renner et Patrick Imbert le mardi 24 octobre 2017 à 17h30 (séance unique). Tarifs : 3€50 (enfants) / 4€50 (adultes)


Fiche du film :
Film d'animation français de Benjamin Renner et Patrick Imbert
Durée : 1h20 min.

L'histoire :
Le grand méchant Renard n'est en fait pas bien méchant. Quand il essaie de s'attaquer à une poule, il ne fait pas le poids. Le gallinacé n'a pas peur une seconde. Renard repart bredouille. Désespéré, il prend des cours de férocité auprès du grand méchant Loup. Pensant être mieux armé, il s'en prend à des poussins venant de naître. Horreur, ces derniers le prennent pour leur mère. D'autres animaux de la basse-cour vont accompagner le grand méchant Renard dans ses folles aventures...

Quelques anecdotes sur le film :

Adaptation


Le Grand Méchant Renard et autres contes est à l'origine une bande-dessinée de Benjamin Renner, parue en 2015. Elle résulte de tout un univers que l'auteur avait l'habitude d'imaginer sous forme de petites BD qu'il offrait à sa famille, depuis l'âge de 10-12 ans. Trois histoires composent le film.

Conte amusant
À la manière de contes anthropomorphes tels que les Fables de La Fontaine et Les Contes du Chat perché de Marcel Aymé, Benjamin Renner voulait traiter des problématiques humaines de manière légère et ludique, à travers des animaux hauts en couleur : "Dans mes histoires aussi, on sent que le petit cochon va être un personnage joyeux et débonnaire, le canard un râleur, et le lapin un être fantasque et un peu irresponsable", ajoute-t-il.

Anecdote enfantine


L'histoire du Grand Méchant Renard correspond à une anecdote qui remonte à l'enfance de Benjamin Renner, alors qu'il visitait avec son père une ferme, équipée d'une couveuse remplie d'oeufs de poule. Le garçon s'était alors interrogé : "«Si on se retrouve brutalement maman adoptive de poussins, doit-on leur apprendre à se comporter comme des humains ou comme des poules ?». Cette idée a continué à faire son chemin dans mon esprit, puis plus tard, je me suis dit que la situation serait encore plus amusante si c'était un renard qui était contraint d'élever ces petits poussins", s'amuse le réalisateur.

Avis de la presse :


  • "Dans un univers tout en tendresse qui réjouira les spectateurs, petits et grands, on y trouve un renard froussard que des poussins prennent pour leur maman, des animaux contraints de livrer un bébé et une délirante préparation de fête de Noël. Ces trois aventures savoureuses sont toutes situées dans une ferme en folie." (20Minutes - Caroline Vié)

  • "Finesse, tendresse, gags désopilants... Assurément un vrai bon moment de plaisir que l'on ne restreindra pas aux enfants !" (AVoir - ALire.com - Claudine Levanneur)


  • "Basculant d'une péripétie et d'un déguisement à l'autre, le petit monde farfelu du Grand Méchant Renard, avec ses personnages hauts en couleur et ses poussins à croquer, offre une relecture espiègle, ludique et attachante de nos souvenirs d'enfance." (Critikat.com - Nicola Brarda)

  • "Adapté d'une BD de Benjamin Renner lui-même, un monde animalier et ludique sous forme de fables légères, où les animaux sont tendrement bêtes et gentils : une réussite." (Le Figaroscope - Nathalie Simon)


  • Dans la même rubrique

    Rechercher sur le site