Vous êtes ici

"Lady bird"

Projection du film "Lady bird" de Greta Gerwig le mardi 10 avril 2018 (séance unique) à 20h30. Tarifs : 5€50 / 4€50 (adhérent).


Fiche du film :
Comédie dramatique de Greta Gerwig
Avec Saoirse Ronan, Laurie Metcalf, Tracy Letts
Durée : 1h35 min.

L'histoire :
Christine « Lady Bird » McPherson se bat désespérément pour ne pas ressembler à sa mère, aimante mais butée et au fort caractère, qui travaille sans relâche en tant qu'infirmière pour garder sa famille à flot après que le père de Lady Bird a perdu son emploi.

Quelques anecdotes sur le film :

Première fois ?


Lady Bird n'est pas tout à fait la première réalisation de Greta Gerwig. En effet, celle-ci a co-réalisé avec Joe Swanberg le drame "Nights and Weekends" en 2008, un film qu'elle a également co-écrit et dans lequel elle joue.

Inspiration inconsciente
L'écriture de Lady Bird, à l'instar de ses autres scénarios, a nécessité à Greta Gerwig plusieurs années car elle ne travaille pas dans la continuité mais écrit de manière ponctuelle une scène ou un personnage. Elle décrit le processus de création comme "le jaillissement inconscient d'une source au fond de soi qu'on pressent sans vraiment connaître."


Ainsi, le surnom de Lady Bird lui est venu de manière spontanée. Quant à la relation mère-fille qui est au centre du récit, elle provient de la comptine de ma Mère l'Oie, "Coccinelle, demoiselle, Bête à bon Dieu, Coccinelle, demoiselle, vole jusqu'aux cieux" : "Il s'agit d'une mère qui rentre chez elle pour s'assurer que ses enfants vont bien."

Baptême
Le personnage de Christine McPherson se rebaptise "Lady Bird", un geste à la fois artistique et religieux selon Greta Gerwig. Il s'agit pour la jeune femme de trouver sa véritable identité à travers cette invention : "C'est un mensonge au service de la vérité. Dans la tradition catholique, on vous donne un nom de confirmation d'après le nom d'un saint dont on espère qu'il pourra vous inspirer. Dans le rock'n'roll, on s'octroie un nouveau nom (David Bowie, Madonna etc.) pour occuper un espace mythique."

Le grand saut


Greta Gerwig n'envisageait pas de se lancer dans la mise en scène lors de l'écriture de Lady Bird. Mais une fois le script finalisé, "j'ai compris que j'allais le réaliser. Et j'ai compris que c'est ce que je souhaitais depuis le début. Je ne me suis tout simplement pas autorisée à le penser car, sinon, cela m'aurait inhibée. Je souhaite passer à la réalisation depuis toujours, mais il faut du temps avant d'avoir le courage de passer à l'acte."

Avis de la presse :

  • "Sidérante par sa maîtrise, son sens de l'écriture comique, sa connaissance des relations intergénérationnelles, Greta Gerwig dresse un portrait rare de l'Amérique et d'une adolescente qui offre à la très talentueuse Saoirse Ronan son plus beau rôle." (Positif - Alain Masson)


  • "Voilà un film qui, sans aucun dogmatisme ni religiosité, est pénétré du sentiment de la grâce qu'il y a à regarder la vie autour de soi et à s'ouvrir au monde." (Transfuge - Jean-Christophe Ferrari)

  • "Un film personnel, d'une belle sincérité dans ses excentricités et sa capacité à retranscrire, sans pathos, la complexité des rapports familiaux et le passage à l'âge adulte. Greta Gerwig réalisatrice excelle." (aVoir-aLire.com - Frédéric Mignard)

  • "Accrochée à l'énergie de son héroïne, la réalisatrice esquisse une galerie de personnages adultes ou ado, tous pris et aimés dans leurs défauts et leurs fragilités." (CinemaTeaser - Renan Cros)

  • Dans la même rubrique

    Rechercher sur le site