Vous êtes ici

"La finale"

Dans le cadre de l'action "Générations Ciné" et intégrée aux "Mardis de l'été", projection du film "La finale" de Robin Sykes le mardi 27 août 2019 à la tombée de la nuit (21 heures environ). Tarif unique pour tous : 1€ seulement !

Projection exceptionnelle dans la cour de l'école élémentaire Jules Ferry.
Séance "Générations Ciné" intégrée aux "Mardis de l'été".
L'accès au site (passage piéton depuis la rue Bazin) sera décoré de guirlandes de fanions confectionnés par les enfants de l'accueil de loisirs du Plateau.
Dès 19 heures, des tables seront installées dans la cour de l'école pour permettre à ceux qui le souhaitent de pique-niquer.
A 21 heures environ, projection du film "La finale".

Deux créations audiovisuelles seront également proposées :
Des recueils de témoignages photos et audios d'habitants de Chenôve
Une création intergénérationnelle qui s'est tenue en juillet et qui réunissait des enfants de la MJC et des résidents du foyer mutualiste Le Mail. Cette création sera présentée en première partie du film.


Fiche du film :
Comédie française de Robin Sykes
Avec Thierry Lhermitte, Rayane Bensetti, Émilie Caen
Durée : 1h25min.

L'histoire :
Toute la famille Verdi est aux petits soins pour s'occuper de Roland, le grand-père, qui perd un peu la boule ces derniers temps. Tous sauf JB, l'ado de la famille, qui n'a qu'un seul but : monter à Paris pour disputer sa finale de basket. Mais ses parents, bloqués ce week-end-là, lui demandent d'y renoncer pour surveiller son grand-père. JB décide alors de l'embarquer avec lui... Pendant ce voyage, rien ne se passera comme prévu...

Quelques informations sur le film :

Un sujet inattendu
La Finale aborde la maladie d'Alzheimer à travers le personnage de Thierry Lhermitte. Pour le réalisateur et scénariste Robin Sykes, il s'agissait de s'affranchir des comédies romantiques habituelles et des films potaches : "Je voulais surtout un thème qui n'avait pas encore été trop abordé dans la comédie. Un truc un peu « osé ». C'était le cas pour ce personnage qui perd gentiment la boule avec l'âge, ce « papy zinzin » comme j'aime à l'appeler. Je suis donc parti de ce postulat."

Un regard bienveillant


Si La Finale n'est pas un récit autobiographique, Robin Sykes s'est malgré tout nourri des gens qui l'entourent. C'est pourquoi il fait preuve d'indulgence quant aux personnages de son film : "Quand Roland a des relents de racisme colonialiste, il m'est difficile de le détester car ses réflexions je les ai déjà entendues dans mon entourage familial: elles sont déplacées et totalement inadmissibles aujourd'hui mais elles ne sont en rien sincères. C'est culturel et générationnel. Bien plus bête que méchant."

Récompenses
La Finale est le grand gagnant du Festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez 2018 où il est reparti avec le Grand Prix ainsi que le Prix d'interprétation masculine pour Thierry Lhermitte.

Un rôle jubilatoire
Pour construire le personnage de Roland, le réalisateur a évoqué à Thierry Lhermitte ses parents, son grand-père mais aussi le journaliste et commentateur sportif Thierry Roland, "le plus célèbre des « beaufs » de France, à qui le personnage doit beaucoup. Une personnalité aimée autant qu'haïe des français et dont les sorties racistes ou misogynes sont restées légendaires."
L'acteur a pris plaisir à jouer un personnage qui fait preuve d'un si mauvais caractère: "En amont du tournage, j'ai donc lu et relu quotidiennement mon texte pendant plusieurs semaines et je m'amusais à adopter le côté « sans filtre » de Roland en lançant par exemple un « ta gueule » à quelqu'un en plein milieu d'une conversation; ça me faisait marrer."

Avis de la presse :


  • "Road-movie inventif et jamais essoufflé, cette finale très intergénérationnelle et tout en rebondissements offre à Thierry Lhermitte, funambule du comique et de l'émotion, l'un de ses plus grands rôles." (Le Parisien - Pierre Vavasseur)

  • "Ce road movie intergénérationnel façon "Little Miss Sunshine" se rattrape par un joli découpage scénaristique, des scènes souvent touchantes et justes, et le jeu plein d'allégresse de Bensetti et Lhermitte." (CNews - La rédaction)

  • "Une réussite, qui pourtant fait moins rire, que réfléchir ou même... pleurer." (Ouest France - La Rédaction)

  • 'Véritable feel good movie, cette comédie sympathique a le mérite de judicieusement doser l'humour et l'émotion, tout en s'appuyant sur un duo d'acteurs impeccable." (aVoir-aLire.com - Virgile Dumez)

  • Dans la même rubrique

    Rechercher sur le site