Vous êtes ici

"Donne-moi des ailes"

Dans le cadre de l'action "Générations Ciné", projection du film "Donne-moi des ailes" de Nicolas Vanier le mardi 25 août 2020 à la tombée de la nuit (21 heures environ) dans la cour de la mairie de Chenôve. Tarif unique pour tous : 1€ seulement !

Projection exceptionnelle dans la cour arrière de la mairie (ex-école maternelle Paul Bert) le mardi 25 août 2020 à partir de 21 heures.
Séance inscrite à "Générations Ciné".
Une tarification spéciale et unique de 1€ par personne est proposée.
En cas de mauvais temps, repli à la MJC de Chenôve - 7, rue de Longvic.
En raison des consignes sanitaires et de la jauge limitée, nous vous invitons à réserver votre place auprès de la MJC au 03.80.52.18.64
Par ailleurs, le port du masque sera obligatoire pour les personnes âgées de 11 ans et plus, à la billetterie, lors de vos déplacements sur le site. Une fois installé(e) sur votre chaise, vous pourrez enlever votre masque. Merci de votre compréhension.


Fiche du film :


Film d'aventure franco-norvégien
Réalisé par Nicolas Vanier
Avec Louis Vazquez, Jean-Paul Rouve, Mélanie Doutey
Durée : 1h53 min

L'histoire :
Christian, scientifique visionnaire, étudie les oies sauvages. Pour son fils, adolescent obnubilé par les jeux vidéos, l'idée de passer des vacances avec son père en pleine nature est un cauchemar. Pourtant, père et fils vont se rapprocher autour d'un projet fou : sauver une espèce en voie de disparition, grâce à l'ULM de Christian ! Commence alors un incroyable et périlleux voyage...

Quelques anecdotes sur le film :

Intérêt de Nicolas Vanier


Nicolas Vanier explique ce qui l'a attiré dans le combat de Christian Moullec, dont il s'est inspiré pour Donne-moi des ailes : "Je suis très admiratif de ce qu'il a osé et réussi à faire avec les oies sauvages, ce défi un peu fou de voler avec elles en ULM afin de leur apprendre un nouvel itinéraire de migration. Sa détermination ressemble finalement à la mienne, savoir se mobiliser pour ce qu'il reste encore à sauver dans la nature car, quand une espèce disparaît, c'est malheureusement irréversible. Les oies naines sont en train de s'éteindre peu à peu. Les routes migratoires qu'elles empruntent depuis des millénaires ne sont plus viables désormais. Il y a sur leur route une quantité d'obstacles : le manque de nourriture sur leur parcours, la pollution lumineuse, les dangers des aéroports ou les zones de chasse non contrôlées."

Biodiversité


Après "Au nord de l'hiver", "L'Enfant des neiges", "L'Odyssée blanche", "Le Dernier trappeur", "L'Odyssée sibérienne", "Loup", "Belle et Sébastien", "L'Odyssée Sauvage" et "L'école buissonnière", l'explorateur et réalisateur Nicolas Vanier continue de nous parler nature et relations humaines avec Donne-moi des ailes. Inspiré de l'histoire de Christian Moullec, pionnier du vol en ULM avec les oiseaux, le film a pour vocation à sensibiliser sur la question de la biodiversité. Un engagement auquel se sont attachés les comédiens principaux, Mélanie Doutey et Jean-Paul Rouve, dès le début du tournage : "La première chose que Nicolas Vanier m'a dite, c'est : "Sache que j'aurai aussi besoin de toi après, afin de mener à bien le projet de Christian Moullec pour réintroduire l'oie naine dans la nature", a déclaré l'ex-Robin des Bois à Paris Match.

Filmer en plein vol


Pouvoir tourner en vol, en faisant des images de grande qualité, était l'un des principaux défis du film. Nicolas Vanier et son équipe ont ainsi fait beaucoup d'essais, de tentatives ratées et ont testé beaucoup de matériels différents. Il se rappelle : "Le peuple migrateur de Jacques Perrin est pour moi un film absolument magnifique mais je sais que la technique actuelle nous permettait d'aller encore plus loin. Nous sommes passés par beaucoup d'efforts, d'essais, de périodes de découragement même si ce défi était passionnant à relever. Sans entrer dans les détails, il y a aujourd'hui des technologies permettant d'utiliser des caméras qui se positionnent précisément par rapport à l'horizon grâce à un GPS. Elles permettent d'obtenir des images extrêmement stables, malgré les vibrations et sans effet stroboscopique qui, il y a quelques années encore, décomposaient les mouvements."

Avis de la presse :


  • "Un conte engagé qui offre de sublimes images en plein vol." (CNews - La rédaction)

  • "Nicolas Vanier interpelle en faisant rêver à travers ce périple des oies et de leur maître." (Dernières Nouvelles d'Alsace - Nathalie Chifflet)

  • "Une aventure familiale pleine de bons sentiments, agrémentée d'images époustouflantes de la Camargue à la Norvège. L'odyssée des oies sauvages adoucit l'écriture de personnages un peu trop caricaturaux, rendus touchants par leurs interprètes." (aVoir - aLire.com - Myriam Desvergnes)


  • "Le dernier film de Nicolas Vanier donne envie à chacun de sortir de sa chambre, de reprendre contact avec la nature, de chercher à se dépasser." (La Croix - France Lebreton)

  • Dans la même rubrique

    Rechercher sur le site