Vous êtes ici

"Mondovino"

Projection du film "Mondovino" réalisé par Jonathan Nossiter le mardi 7 juin 2005 à 19h (séance spéciale) et mercredi 8 juin 2005 à 14h30. Tarifs : 4 € (adhérents) / 5 € (autres)

Important : La séance du mardi 7 mai est programmée exceptionnellement à 19h. En effet, une dégustation et un débat avec deux vignerons locaux accompagneront cette projection spéciale.


Fiche film :
Réalisé par Jonathan Nossiter
Documentaire franco-américain
Durée : 2h 15min

L'histoire : Sur trois continents, Mondovino met en scène les sagas de succession de tout-puissants milliardaires de Napa, Californie, les rivalités de deux dynasties aristocrates florentines, et les conflits de trois générations d'une famille bourguignonne se battant pour conserver ses quelques hectares de vigne. Mais toutes ces luttes ne sont-elles pas secondaires à ce corsaire espiègle de Bordeaux portant allègrement la bonne parole de la modernité de l'Italie à l'Argentine en passant par New York ?
Le vin a été un symbole de la civilisation occidentale pendant des millénaires. Jamais le combat pour son âme n'a été aussi féroce. Il n'y a jamais eu tant d'argent et de gloire en jeu.
Mais l'ordre de bataille n'est pas celui auquel on s'attend : locaux contre multinationale, simples paysans contre capitaines d'industrie. Dans le monde du vin, les suspects habituels ne sont jamais où on les attend.

Quelques anecdotes sur ce documentaire :

Les origines et le coeur du film sont très personnels, comme l'explique Jonathan Nossiter. Tout a commencé avec une sorte de casting de vignerons de différentes régions organisé par lui-même et un ami, le cinéaste uruguayen Juan Pittaluga. Lorsque tous deux se sont entretenus avec des vignerons bourguignons, ils ont été frappés par l'intensité des relations père-fils. Cette découverte leur a fait penser à leurs propres pères, tous deux morts très jeunes. "Cette notion de transmission de génération en génération, de ce qu'on fait passer et de ce qui ne survit pas... de ce qui est perdu... ou de ce qu'on rejette consciemment, est devenu pour moi le Graal de cette aventure sur trois continents."

Avis de la Presse :

"Enquête passionnante dans les coulisses du business viticole. (...) A travers l'odyssée épique du petit rouge, Jonathan Nossiter, réalisateur-sommelier d'origine française, signe un vrai plaidoyer anti-mondialisation. (...) Edifiant." Score - Bob Alcazar

"Mondovino, le documentaire de Nossiter, soulève ces questions, (...) dérangeantes, jamais ennuyeuses pour l'expert et accessibles au profane. (...) Fabuleux tour du monde donc que celui de Nossiter, qui dramatise les contours d'une guerre larvée. (...) L'hypothèse actuelle de vins OGM (...) démontrent que Nossiter a eu raison de tirer la sonnette d'alarme." Le Point - François-Guillaume Lorrain

Dans la même rubrique

Rechercher sur le site