Vous êtes ici

"Le fils de l'épicier" avec en première partie les ateliers vidéo de l'été.

Projection du film "Le fils de l'épicier" réalisé par Eric Guirado, le mardi 9 octobre à 20 heures et le mercredi 10 octobre 2007 à 14h30. Tarifs : 5 € (adhérents) / 4 € - en première partie seront diffusés les deux films vidéos de la MJC réalisés par des jeunes dans le cadre de "passeurs d'images".


Fiche du film :
Film français. Genre : Comédie
Durée : 1h 36min.
Réalisé par Eric Guirado
Avec Nicolas Cazalé, Clotilde Hesme, Daniel Duval

L'histoire :
C’est l’été et Antoine doit quitter la ville pour aider sa mère qui tient l’épicerie de son village natal. Son père, malade, ne peut plus conduire le camion qui ravitaille les hameaux isolés. Antoine découvre alors le charme de ces derniers habitants, tous têtus, bons vivants, parfois teigneux. Il va retrouver la joie de vivre et peut-être l’amour…
Empruntant la légèreté de la comédie, « Le fils de l’épicier » se raconte à travers à travers une série de chocs identitaires (femmes/hommes, urbains/ruraux, fils/père) qui font éclater les saveurs.

Quelques anecdotes sur le film :


D'un projet à l'autre
A l'origine, la première ébauche du scénario du Fils de l'épicier remonte à 2000, et devait s'appeler "Antoine et ses nuages". Ce devait être aussi le premier film de Eric Guirado, avant "Quand tu descendras du ciel."

Un premier film multi-récompensé
Le premier film d'Eric Guirado, "Quand tu descendras du ciel", a été récompensé par une moisson impressionnante de récompenses : Prix du public et d'interprétation masculine pour Benoît Giros au Festival du film d'Angers en 2003; le Prix du public au Festival de Mulhouse, le Prix spécial du jury au Festival France cinéma de Florence; le Premier prix au Medfilm festival de Rome, Prix du public au Filmfest de Braunschweig...

Reporter itinérant


La rencontre entre Eric Guirado et les petits commerces ambulants -ici celui d'une épicerie- n'est pas fortuite. Le cinéaste a en effet réalisé pour la chaîne France 3 de nombreux portraits intimistes de professions itinérantes, en région Rhône-Alpes et Auvergne. Peu après son premier long métrage, "Quand tu descendras du ciel", il s'est mis à tourner une série de documentaires consacrés aux épiciers itinérants. Il explique: "j'avais besoin de revenir à une forme intime et personnelle de tournage, et de me frotter au cadre et à la lumière sur une mise en scène réaliste. Pendant un an et demi, j'ai donc suivi des épiciers itinérants entre la Corse du sud, les Pyrénées et les Hautes-Alpes."

Avis de la presse :

"Cette comédie profonde, drôle et grave exhale un parfum d'authenticité qui ne trompe pas (...) des dialogues qui ne sentent pas la conserve, un grand bol d'humour frais, une jarre débordante d'humanité et une clayette d'interprètes de premier choix (...) ce n'est pas tous les jours que l'on tombera sur une épicerie si fine."
Paris Match - Alain Spira


"Eric Guirado (...) a le sens de la réplique, de la beauté des lieux et des êtres, dont il cerne avec obstination la dignité cachée. Bref, il est dans la droite ligne d'un Marcel Pagnol."
Télérama - Pierre Murat

Dans la même rubrique

Rechercher sur le site