Vous êtes ici

Soirée spectacle

La MJC de Chenôve organise le vendredi 28 mars 2008 une soirée exceptionelle qui réunira sur une même scène deux créations théâtrales : "De quoi je me mêle !" par la Cie des CAJ-aux-leurres et "L'important, c'est d'être pas mort !" par la Cie du Sablier.

La Maison des Jeunes et de la Culture de Chenôve est heureuse de pouvoir associer sur une même scène ces deux créations, l'une produite par une compagnie amateur, la Cie des CAJ-aux-leurres, issue d'ateliers théâtre du Centre d'activités de Jour - antenne du centre Divio, la seconde professionelle avec une création écrite et interprétée par Pascal Daguinot.

Présentation des ces pièces et les raison qui nous ont conduits à les associer à la MJC de Chenôve :

De quoi je me mèle ! par la Cie des CAJ-aux leurres :


10 comédiens sur scène vous présenteront leur spectacle "de quoi je me mêle". Il s'agit d'un acte de création, fruit de leurs émotions et de leurs ressentis. Les textes qu'ils vous interpréteront ont été écrits à partir d'improvisations : les personnes apportent ce qu'elles sont ! La médiation théâtrale est une réalisation de soi.
Cette équipe se réunit chaque semaine depuis septembre 2007, à raison d'1 heure 30 de travail hebdomadaire sous la conduite d'une metteur en scène.


Cette démarche de création est également un acte participatif et volontaire. L'atelier théâtre du CAJ est optionnel. C'est également une action de sensibilisation afin d'apporter à tous – familles, amis, proches, public – un regard différent.

Le Centre d'Activités de Jour accueille chaque année 15 personnes ayant subi un traumatisme crânien grave qui a entraîné un coma de quelques jours à plusieurs mois. Après une phase de rééducation, les personnes arrivent au CAJ avec un projet de réinsertion sociale.

Missions du CAJ :
  • Se remettre en activité, reprendre un rythme
  • Favoriser l'insertion sociale, l'autonomie,
  • Un lieu de transition qui permet d'aider les personnes à réajuster leur projet de vie à leur réalité actuelle,
    Soulager la famille en proposant un lieu d'accueil durant la journée, les soutenir, les renseigner.

    Cela peut nous arriver à tous
    Accidents de la voie publique, chutes, choc violent,… La personne traumatisée crânienne vit donc une expérience déroutante : elle doit parfois faire le deuil d'une intégrité physique mais également d'une intégrité psychique. En fonction de ses séquelles, elle perçoit ses lacunes, en a conscience mais n'a plus toutes les possibilités intellectuelles pour les gérer, pour leur faire face : l'affrontement à la réalité est alors difficile. Elle se trouve alors dans l'incapacité à gérer ses émotions et se voit ainsi assaillie, envahie par elles, ne se reconnaît plus, comme si elle avait perdu son Identité. Son entourage aussi la découvre différente, mais les autres, eux parfois, ne perçoivent rien de ces bouleversements, et cela peut être très handicapant.

    Qui sont-ils ?
  • Eliane Geoffroy
  • Cyrille Dérangère
  • Jean-Pierre Dental
  • Mickaël Peuch
  • Hervé Coubard
  • Benoît Perrot
  • Géraldine Bonin
  • Myriam Sadigh

    Assistant technique:
  • Yoann Poulet

    La metteur en scène:
  • Geneviève Reynouard

    l'important, c'est d'être pas mort ! - Cie du Sablier


    « Le 5 janvier 2005, j’ai été victime d’une rupture d’anévrisme cérébrale, c'est-à-dire, qu’une artère de mon cerveau a explosée. Je suis donc passé à deux doigts de la mort.

    J’ai voulu par ce spectacle, partager avec le public l’expérience de mon combat pour la vie.
    Comme un message d’espoir pour tous ceux qui sont dans le doute face à l’agression de la grande dame en noir. Et comme je suis un clown impénitent dans la vie, il a fallu que je trouve le moyen de rire, de plaisanter de ce drame, pour en faire un immense pied de nez à la mort. Venez avec moi pour irriter la faucheuse, pour lui dire que de toute façon « on n’a même pas peur d’elle ».



    Seul en scène, à travers mon cheminement pour retrouver la « forme », j’ai voulu parler de notre rapport à la mort, à la maladie, sans jamais oublier que la vie est belle, très belle, vraiment très belle. J’espère que ce spectacle subtil (entre le rire et le questionnement), comique et musical (2 musiciens, en direct, ponctuent de leurs rythmes jazzy les silences du comédien, lui permettant même de pousser la chansonnette) va vous interpeller, attirer votre attention et vous donnez envie de venir le découvrir, lors d’une de nos prochaines représentations.


    En vous remerciant des quelques minutes que vous nous avez consacré, je vous adresse un chaleureux salut théâtral. La vie est magnifique, merveilleuse, irremplaçable, en un mot : elle vaut vraiment le coup. »
    Pascal DAGUINOT

    Pascal DAGUINOT est kinésithérapeute à l’hôpital de Dijon mais il est également comédien depuis 20 ans. Il a travaillé avec le TUID, le Strapontin théâtre, le théâtre de la Gargouille, le Grenier de Bourgogne et la ligue bourguignonne d’improvisation.
    Il a participé à toutes les créations de la Compagnie de Sablier depuis 1985.

    Le mot de la presse :


    - « C’est un one man show drôle, tendre et pédagogique »

  • « Je vous conseille d’apporter un crayon et des feuilles de papier pour prendre des notes, car vous allez apprendre des choses… »

    Qui sont ils ?

    De et Par : Pascal DAGUINOT
    Mise en scène : Brendan BURKE
    Musiques : Robert COULON et Romain Stochl
    Costumes : Audrey FOULON

    Le mot de la fin : « Si il y a une chose que j’ai appris depuis le 5 janvier : C’est qu’il faut rire... avant qu’il ne soit trop tard ! »

    La MJC de Chenôve, actrice de cette rencontre :

    Il y a parfois des maux qui se voient et d'autres invisibles, dans les deux cas, ils sont là !
    En effet, le traumatisme crânien grave, ou l'arrêt vasculo-cérébral (communément appelé AVC), engendrent un grand bouleversement dans la vie de l'homme.
    Des personnes ayant vécu cela vous présente, à travers "de quoi je me mêle !" ou "L'important, c'est d'être pas mort" leur travail de qualité, mais surtout difficile, de part l'émotion, la difficulté intellectuelle, psychique, physique et morale.
    L'accident de la vie – nous imaginons tous – comme prendre un coup sur la tête, ça fait mal !
    Ceci dit, l'homme a un fabuleux capital, instinctif de survie, ancestral et plus que tout éternel, ses ressources : la vie et l'amour.
    A travers ces deux messages, ces deux spectacles, ces deux créations, nous retiendrons que l'AMOUR DE LA VIE FAIT DE LA MAGIE…

    La MJC de Chenôve a le plaisir de collaborer avec le CAJ depuis plusieurs années. Diverses actions culturelles ont permis de mutualiser nos projets : valorisations annuelles des ateliers théâtre, création collective de sculptures, accueil de groupes pour des activités sportives. Cette nouvelle initiative permet de donner à cette relation étroite une dimension plus riche encore.

    Modalités pratiques :

    Tarifs : 5 € / 4 € (adhérents MJC, étudiants, Carte ANPE)
    Réservations auprès de la MJC de Chenôve au 03.80.52.18.64
    La MJC se trouve 7, rue de Longvic face au dépôt de bus DIVIA

  • Dans la même rubrique

    Rechercher sur le site