Vous êtes ici

"A bout portant "

Projection du film "A bout portant" réalisé par Fred Cavayé le mardi 8 février 2011 à 20h30 et le mercredi 9 février à 14h30. Tarifs : 5€ / 4€ (adhérents MJC)


Fiche du film :
Long-métrage français. Genre : Policier
Durée : 01h25min
Réalisé par Fred Cavayé
Avec Gilles Lellouche, Roschdy Zem, Gérard Lanvin

Attention : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

L'histoire :


Tout va pour le mieux pour Samuel et Nadia : lui est bientôt infirmier et elle, attend son premier enfant. Mais tout bascule lorsque Nadia se fait kidnapper sous l'oeil impuissant de Samuel. A son réveil, son portable retentit : il a trois heures pour sortir de l'hôpital dans lequel il travaille un homme sous surveillance policière. Le destin de Samuel est désormais lié à celui de Sartet, une figure du banditisme activement recherchée par tous les services de police. S'il veut revoir sa femme vivante, Samuel doit faire vite...

Quelques anecdotes sur le film :

Idée initiale


L'idée d'"A bout portant" est venue au réalisateur alors qu'il montait son précédent film Pour elle : "j'ai dit à Guillaume Lemans, mon complice scénariste : "il faudrait que notre prochain film soit encore plus tendu, encore plus sur l'action, et qu'il se déroule entièrement sur le rythme de la dernière demie-heure de Pour elle (...) Je crois que c'est ça justement qui nous a donné envie d'essayer ! J'avais le désir (...) d'associer le destin de ce Monsieur Tout-le-monde aux prises avec des événements extraordinaires à quelqu'un qui est tout sauf ordinaire : un gangster un peu "melvillien", un sphynx, quelqu'un de dangereux et de menaçant qui ne parle pas beaucoup..."

Travail sur le scénario


Le réalisateur Fred Cavayé revient sur sa collaboration avec Guillaume Lemans, son scénariste : "On décide de l'histoire ensemble, on laisse mûrir et à un moment donné un des deux se met à écrire cinq pages en trois actes. Il les envoie à l'autre qui les retravaille et les développe puis les renvoie au premier et ainsi de suite... Une fois qu'on a les 30 pages de l'histoire, souvent je me mets seul à l'écriture du scénario. (...) Une fois qu'on a écrit cette première version, on ne cesse de retravailler avec Guillaume. Sur A bout portant, la version que j'ai tourné était la n°64, c'est dire..."

Gilles Lellouche convaincu
Un des comédiens principaux, Gilles Lellouche, témoigne de ce qui lui a plu dans l'histoire d'"A bout portant" : "J'étais ravi de tourner un film aussi peu dialogué, et d'avoir à faire quelque chose de totalement épuré, minimaliste et physique. J'aimais bien aussi l'idée de faire un film d'action en incarnant un anti-héros, un personnage totalement commun, banal, tiré de son quotidien et plongé dans une situation extraordinaire, et qui, en plus, doit faire front avec quelqu'un qui est tout son contraire... Tout cela avec ce ton nouveau, cette modernité, cette efficacité dont Fred a su faire preuve dans "Pour Elle".

Avis de la presse :


  • "Un vrai cauchemar mené à un train d'enfer, sans trop d'effets de caméra, mais avec des plans à l'esthétique soignée." ( Le Figaroscope - Jean-Luc Wachthausen)

  • "Thriller nerveux et efficace, "A Bout Portant" mêle suspense et bons rebondissements. Un chassé-croisé au coeur de Paris qui fait son petit effet. (...) Fred Cavayé est désormais un réalisateur à suivre, et de près..." (Brazil - Benzedrine)

  • "Accentué par une musique présente sans être envahissante, le rythme ne faiblit jamais; une réalisation efficace rend palpitantes les courses-poursuites qui jalonnent le récit." (La Croix - Corinne Renou-Nativel)

  • Dans la même rubrique

    Rechercher sur le site