Vous êtes ici

1997

Cette année là :

  • JANVIER : La presse régionale met en évidence les trois publications soutenues par la M.J.C.dans le cadre des apprentissages à l'exercice d'une citoyenneté active : Canard Branché (collège Herriot), Gamb'échos (école Gambetta) et Dialoguons (programme prioritaire de la Maison du citoyen.
Le Conseil d'Initiative des Jeunes accueille ses homologues de Châtillon sur Seine durant une journée d'échanges sur les fonctionnements respectifs.

Cyberbombis est présenté publiquement par ses deux concepteurs : Benoît Courty et Bruno Mortier, en présence de S.Cousin, vice-président de la M.J.C. , T. Falconnet et P.Schmitt, adjoints au Maire, F. Labreuche représentant la D.R.D.J.S.
  • FEVRIER : Cinquième convention des jeux de simulation organisée par la Guilde des lycanthropes.
600 élèves découvrent le film de Claude Nuridsany et Marie Perrenou : Microcosmos, le peuple de l'herbe.

Le groupe Wakongo se produit sur scène devant une centaine d'enfants des centres de loisirs de la M.J.C. et des Centres sociaux qui préparent assidûment le Carnaval du 1er mars.
  • MARS : Le M.A.N. de Cote d'Or organise une formation à la médiation en milieu scolaire à l'attention de parents, d'enseignants et d'éducateurs.
Le Carnaval déferle dans les rues de la ville. La M.J.C., les Centres sociaux, l'Acodège, le collège le Chapitre, le Centre aéré du Plateau, les Pionniers de France, le service culturel de la Mairie, la C.S.F. et la population intéressée font la fête et animent la ville tout un après-midi durant.

2OOO visiteurs poussent les portes de la M.J.C. pour la traditionnelle et très attendue Bourse à l'Electronique.

Le 30è anniversaire de l'association est fêté lors de l'Assemblée Générale en présence de nombreux ahérents, du 1er adjoint J.Esmonin accompagné d'I.Graptin, adjointe à la culture. La présidente de la M.J.C., C.Boramé, rappelle la nécessité d'engager les travaux d'accessibilité du bâtiment aux personnes handicapées, ainsi que la rénovation du sous-sol. L'association, au vu de son bilan d'actions, est en pleine forme. Une progression de 116 ahérents est enregistrée depuis l'année dernière tandis que 10 000 personnes ont fréquenté les locaux en un an !

La M.J.C. accueille le directeur du F.A.S., M. Thierry THUOT a qui l'on présente les jeunes engagés dans les animations péri-scolaires.
  • AVRIL : Huit jeunes du C.I.J. partent faire un échange international à Bruxelles, accompagnés par R.Maume. Visite de maisons de quartiers, rencontre avec le Maire de Bruxelles, participation à une émission de radio et bien d'autres réjouissances sont au programme de nos jeunes ambassadeurs.
Comme il est question d'échange, c'est à notre tour d'accueillir la délégation de jeunes belges. Ils arrivent à Chenôve après avoir fait un détour, avec le C.I.J. , à Strasbourg où ils seront reçus à la Communauté française ainsi qu'au Bureau international de la Jeunesse.

Durant les congés de Printemps, un grand tournoi de foot inter-villes est organisé par S.Delval au stade Léo Lagrange de Chenôve. Une séance de tirs aux buts départagera les finalistes tous brillants et tous récompensés.
  • MAI : Premières réunions de quartiers pour le tout nouveau collectif d'associations qui se fédèrent autour du C.C.F.D. et de la M.J.C. 200 personnes environ viennent s'exprimer, échanger voire dénoncer le mal vivre, l'intolérance, le racisme. Mais beaucoup de solidarité et de bonne volonté ont été perceptibles durant ces rencontres en direct avec les habitants.
Diffusion du dernier film de C.Berry " Lucie Aubrac " pour 160 collégiens de Chenôve, suivie d'un débat animé par J.Vigreux, professeur d'histoire à l'Université. Une immersion dans l'histoire sombre du dernier conflit mondial qui vaut bien mieux qu'un cours magistral.

Journée d'Etude des directeurs de M.J.C. de Bourgogne et de Franche-Comté qui planchent sur les rapports jeunes-adultes. Michel Dehu, délégué fédéral, anime les débats fort intéressants. Il est beaucoup question de procédures qui permettent le dialogue entre les générations car cela ne va plus de soi.
  • JUIN : La M.J.C. accueille une délégation de la Ville de Tremblay en France. Les deux villes ont pour point commun d'?uvrer au développement de la citoyenneté et de placer le citoyen au plus près de leurs préoccupations. La démocratie participative a été explorée ainsi que la place des jeunes dans les dispositifs. La F.F.M.J.C. était à l'origine de cette rencontre appelée à se généraliser sur le territoire.
Présentation publique des travaux réalisés par les jeunes dans le cadre des A.E.P.S. (Activités Educatives Péri Scolaires) en présence de J.M.Allard, principal du collège Herriot, dont les élèves se sont distingués au festival Scoop en stock de Poitiers.

L'Association des Paralysés de France organise une opération " coup de poing " sur le parking de la M.J.C. pour sensibiliser les automobilistes un peu trop égoïstes au respect des places de stationnement attribuées aux conducteurs handicapés qui ont droit, comme tout le monde, à l'accès aux lieux publics.
  • JUILLET : Le Cinéma prend ses quartiers d'été avec un Eté au Ciné comme dans treize autres villes de Bourgogne. Trois séances sont programmées en plein-air, tandis qu'un atelier de réalisation sera ouvert aux jeunes désireux de s'initier à la vidéo.
Une soirée spéciale sera dédiée aux danses urbaines avec la diffusion du film " Faire kifer les anges " de J.P.Horn suivie d'une démonstration de hip hop par le groupe Figure 2 Style.

Jean Esmonin, 1er adjoint au maire, visite le dispositif Ecole Ouverte animé par l'Education Nationale en partenariat avec la M.J.C. ainsi que l'ensemble des activités proposées par l'association à environ 360 jeunes durant l'été. C'est A.Martin qui pilote le dispositif qui fait une place aux révisions avant la rentrée.
  • SEPTEMBRE : C'est la rentrée cinématographique. Tous les points de projection du circuit (dix-huit à ce jour) se retrouvent à Marsannay La Côte pour la réunion de début de saison.
Rachelle Henriot, jeune artiste plasticienne, expose à la galerie St Exupéry à Chenôve. Son travail traite des thèmes du signe, de la trace et de l'empreinte. Elle a bénéficié du concours du FLAIJ local animé par l'association.
  • OCTOBRE : La fédération française des M.J.C. organise une journée d'étude pour les directeurs et tous les administrateurs des M.J.C de Bourgogne à Gevrey-Chambertin. Les relations entre la fédération nationale et les M.J.C. locales étaient au menu des travaux ainsi que l'implication de nos associations dans le dispositif " Emplois-Jeunes " en cours de lancement. Le Maire de la commune et conseiller général, M. J.C.Robert, a rejoint les participants pour la clôture des travaux à l'heure de l'apéritif. (Nous sommes à Gevrey-Chambertin !).
La M.J.C. organise les premières rencontres locales de la jeunesse lancées à l'initiative de Marie-George Buffet, ministre de la Jeunesse et des Sports. Quarante jeunes issus de structures de l'agglomération dijonnaise (Bourroches, Chenove, Grésilles, planchent sur leur droit à l'épanouissement. Il s'agit avant tout d'associer les jeunes aux décisions qui les concernent, de creuser le sillon d'une citoyenneté politique, économique, culturelle, sportive. Le constat est fait d'un manque crucial d'information sur les droits, les démarches administratives.
I.Graptin, adjointe au maire, J.P.Bouchout, directeur départemental et régional de Jeunesse et Sports, participaient à cette première rencontre originale conduite par notre médiateur social, R.Maume.
  • NOVEMBRE : Nouveau succès populaire pour la nouvelle édition de la bourse aux skis. On vient s'équiper bien pour pas trop cher et pour toute la famille.
Journée d'information sur la Couture à l'initiative des membres du Réseau d'Echange de Savoirs.

La salle des fêtes accueille la seconde édition de la Journée des droits de l'enfant. La M.J.C. a mobilisé une trentaine d'enfants qui ont participé à des actions d'information et de sensibilisation avec le concours d'Enfance et Partage et de travailleurs sociaux de l'Acodège.

Début de la session d'hiver des cours d'informatique grand public.

Trois jeunes bonbis (F.Pyandée, P.Gremaud et S.Bouchaoui) participent au concours national du film vidéo " Regards jeunes sur la Cité " et obtiennent le 7è prix (sur 83 projets présentés). Leur production " Ecoute, pour voir " a fait se plier de rire les quelques 600 spectateurs et membres du jury qui ont découvert quelques graines de stars en devenir.

Grand succès pour le concert des " Vagabonds de Gibolescu " accueillis à la M.J.C. avant leur tournée régionale.
  • DECEMBRE : Les juniors de la section aéromodélisme dévoilent leurs bons plans. Encadrés par P.Courty et J.C.Valentin, nos apprentis pilotes (ils sont une douzaine) vont pouvoir apprendre à faire voler les maquettes qu'ils ont mis un an à construire.
L'assemblée générale de la F.R.M.J.C. se tient à la M.J.C. Le président de la fédération , B.André, présente le projet multimédia dont il voudrait bien que l'Institution se dote. C'est un gros pari qu'il convient de mener à bon port.

Les membres du C.I.J. partent à la rencontre de leurs collègues de Bayonne.

Pas moins de cinq films sont à l'affiche en cette fin d'année. Il y en a pour tous les goûts.

On termine l'année avec l'accueil d'une délégation composée de représentants de deux communes du bassin potassique d'Alsace : Wittenheim et Wittelsheim. L'expérience de la M.J.C. apparaît comme intéressante pour les élus locaux et responsables associatifs alsaciens qui travaillent sur la problématique de la place des jeunes dans les politiques locales et l'apprentissage de la citoyenneté.

Dans la même rubrique

Rechercher sur le site