"Fini la rupture, bonjour la culture ! Enfin le collectif de Femmes reprend son chemin...."

Lundi 21 juin 2021

http://mjc.chenove.net/lire-2238.html

Ce jour de l'été 2021 aura pris une dimension particulière pour le collectif de femmes de la MJC-CS de Chenôve. En effet, la fête de la Musique était célébrée à l'Opéra de Dijon et nous ne pouvions refuser cette magnifique invitation qui coïncidait avec des retrouvailles chaleureuses et physiques avec le Monde de la culture.

Après de longs mois d'attente, d'incertitudes et de questionnements, nous étions très heureux de nous retrouver et de revenir à des sensations qui rythmaient nos vies il y a plus d'une année désormais.
Revenir à l'auditorium, cet espace symbolique tant apprécié de nombre de femmes qui y avaient vécu deux expériences artistiques fortes : "Carmen remix" en 2019 et "ça va sans dire" en 2017, avait une saveur toute particulière. C'était, pour beaucoup d'entre nous, la réappropriation d'un espace de culture, d'un lieu ouvert à tous.
25 membres de la MJC se sont donc rendus à cet évènement, cette célébration de l'été et de la musique, comme une renaissance après cette longue hibernation forcée. Les sourires étaient visibles (malgré les masques !), le plaisir et les émotions palpables. Le groupe était composé de femmes qui avaient eu les honneurs de la scène de l'auditorium mais également de femmes et d'enfants qui découvraient cet espace majestueux pour la première fois. Bien évidemment, personne ne fut indifférent à cette découverte pour certaines ou ce retour pour d'autres. L'accueil de l'équipe de l'Opéra fut chaleureux et notre groupe eut le plaisir d'être aux premières places pour savourer un répertoire présenté par l'Orchestre Dijon Bourgogne, le Choeur de l'Opéra de Dijon et un choeur éphémère d'enfants de l'Opéra de Dijon.


Au plaisir musical s'est associé celui des retrouvailles très chaleureuses avec le chef de choeur Anass Ismat. Ce dernier avait accompagné et encadré les choristes amateurs et professionnels du projet "Carmen remix" et des liens forts ont été créés, à cette occasion, avec beaucoup de femmes du collectif. Une rencontre inattendue, dans le hall de l'audiorium, qui - nous l'espérons de tout coeur, appellera la définition de nouveaux projets artistiques en 2021-22.