Retour sur la soirée "Gaza balle au pied"

Lundi 11 octobre 2021

http://mjc.chenove.net/lire-2259.html

La MJC-CS de Chenôve au eu le plaisir et l'honneur d'accueillir, le 29 septembre dernier, une étape de la tournée française de la diffusion du film "Gaza balle au pied" réalisé par Iyad Alasttal. Une soirée riche en échanges !


Voilà plusieurs mois que cette belle initiative s'est construite avec des associations locales (L'Association France Palestine Solidarité, l'Union Juive Française pour la Paix et Amitiés Palestine Al Rowwad21, le Mouvement pour la Paix).
Cette tournée, initialement prévue en juin 2021, avait été déplacée en raison du contexte sanitaire que nous traversons.


Notre Maison était heureuse et fière d'apporter son soutien à cette démarche symbolique et importante. Durant 5 semaines, le film sera proposé dans 29 lieux (cinémas, association d'Éducation Populaire,...) à travers toute la métropole française. C'est un vrai marathon qui attend le réalisateur Iyad Alasttal et deux palestiniens qui l'accompagnent : Naji Naji, footballeur amputé, représentant de l'Union palestinienne des personnes handicapées et de Fouad Abou Ghalion, responsable de l'association des footballeurs amputés de Gaza.


Le film documentaire "Gaza balle au pied" présente de jeunes joueurs de foot palestiniens qui ont malheureusement dû subir une amputation d'un membre inférieur ou supérieur. Une terrible injustice qui n'entame pas l'abnégation de ces jeunes gazaouis qui veulent vivre une existence normale, comme toute autre personne valide.
Passionnés de football, ils ont eu la chance de partir en tournée afin de rencontrer l'équipe nationale française de footballeurs amputés.
Une occasion unique pour eux de s'extraire de cette prison à ciel ouvert qu'est la Palestine.


Outre ce film, des court-métrages inscrits à une série "Gaza Stories" nous ont permis de découvrir d'autres initiatives humaines fortes (notamment autour des pratiques artistiques et culturelles - la danse, la conception de marionnettes). Tous ces témoignages marquants ont souligné l'attachement viscéral de ces hommes et femmes à résister au régime de terreur que leur impose le gouvernement israélien (14 ans de blocus, les bombardements et les attaques incessantes, la pollution des eaux, le manque de médicaments et de vaccins, le rationnement de l'électricité...etc.). Et malgré tout, comment les Palestiniens de Gaza continuent à vivre, à travailler, à créer, à pratiquer leur sport, à sauvegarder leur culture et leur patrimoine.

70 personnes étaient présentes dans la salle (cheveneliers, adhérents de la MJC, militants) et ont grandement apprécié cet éclairage sur les conditions de vie de millions de Palestiniens.