Vous êtes ici

3ième... et peut-être dernière excursion photo des Espaces Publics Numériques (EPN) du Grand Dijon

Les Espaces Publics Numériques créés par le Grand Dijon en 2004, a été jusqu'en 2013 animé par la MJC, dans le but de fédérer ces différents espaces, de faire se rencontrer les animateurs et d'organiser des événements pour le public. C'est dans ce cadre qu'a eu lieu la 3ième excursion photo des EPN à la fin de l'été.


Malheureusement, la MJC n'a pas encore resigné de convention avec le Grand Dijon sur l'année 2014, bien que le réseau ait continué à travailler en commun, comme par le passé. Il faut dire que les animateurs ont besoin de se former ensemble et échanger sur leurs pratiques, d'autant plus dans un domaine en perpétuelle évolution. Pourtant avec le départ de Joël Mekhantar, élu référent au Grand Dijon de l'ancienne mandature, un flou artistique s'est installé et la MJC n'a pas réussi à obtenir la reconnaissance nécessaire à la poursuite du travail. Emmanuel Putigny, référent du réseau EPN, a continué à organiser des événements pour le public. La MJC a donc joué le jeu bénévolement durant l'année 2014.

Font partie de ce réseau : les médiathèques de Longvic, Talant, Saint-Apollinaire, Marsannay la Côte, Quétigny, le PIJ-La Boussole de Chenôve, la MJC de Chenôve, le réseau PANDA de la ville de Dijon.

C'est ainsi que le 30 septembre a eu lieu la 3ième "excursion photo" des EPN, la précédente ayant eu lieu en juin. Le concept est simple, par équipes d'EPN, les participants tirent au sort 3 noms de rue au centre ville de Dijon, puis doivent prendre 12 photos à partir de thèmes qui leur sont donnés.
Les clichés ont été présentés lors d'une cérémonie dans la salle du conseil au Grand Dijon, où chacun a pu expliquer ses photos. Puis le groupe a partagé un pot constitué de gâteaux confectionnés par les personnes présentes.
Ce genre d'événement mêle numérique et convivialité, permettant à des personnes de toutes les communes de participer à un événement fédérateur, preuve que la médiation numérique a encore de belles heures devant elle. En espérant que la MJC puisse avoir des nouvelles rapidement sur le devenir du réseau, car faute de convention, le travail de réseau s'arrêtera bel et bien là.

Dans la même rubrique

Rechercher sur le site