Vous êtes ici

Le stage de musiques actuelles en photos.

Après une semaine d'entraînement intensif, les jeunes qui ont participé au stage de musiques actuelles ont donné un concert au bar "le bear country".

C'était pour la plupart la première fois qu'ils montaient sur scène et à peine intimidés, ils se sont lancés à jouer leurs morceaux appris durant les ateliers de la semaine. Le public était nombreux pour les applaudir et apprécier la prestation.



Peu de temps avant la rentrée scolaire, la Maison des Jeunes et de la Culture de Chenôve a organisé un stage « Musiques actuelles » qui a concerné quinze jeunes âgés de 13 à 20 ans, issus de Chenôve et de l'ensemble de l'agglomération dijonnaise. Tous pratiquent un instrument de musique : guitare, basse ou batterie, certains depuis une année seulement. Tous partagent la même passion de la musique et de l'apprentissage instrumental.
La notion de « musiques actuelles » est un concept large qui permet d'intégrer l'ensemble des musiques écoutées et pratiquées par les jeunes aujourd'hui. C'est ainsi que le répertoire travaillé durant les six jours de stage a couvert des styles diversifiés : rock, blues, reggae, variété française, hard-rock, pop, métal.
L'ouverture à toutes les musiques et l'écoute des autres furent les maîtres-mots de cette action. Encadrés par Nicolas Gornouvel – futur enseignant guitare de la MJC de Chenôve et Sacha Duchaine – directeur de l'école de musique de Marsannay-la-Côte, les stagiaires ont travaillé différents volets : pratique collective certes mais aussi introduction aux notions de solfège, travail rythmique, déchiffrage. L'ensemble des enseignements leur sera d'un essentiel apport dans leurs pratiques ultérieures, notamment s'ils jouent avec d'autres jeunes, dans différents groupes de musique.

Une valorisation exceptionnelle :

L'initiative portée par la MJC de Chenôve avait déjà remporté un vif succès en août 2005 lors de la première édition de ce stage. La formule proposée répondait à une attente forte. Elle avait pour objectif de faire travailler des jeunes sur un répertoire non connu afin qu'ils le présentent sur scène à la fin de la session. Attachée à produire les jeunes dans des lieux ouverts aux « musiques actuelles », la MJC s'était logiquement tournée en 2005 vers le Bar le « Beer Country » (place du 30 octobre à Dijon), lieu de concert clairement identifié par la population dijonnaise. L'accueil y fut très chaleureux et l'expérience fut donc naturellement reconduite pour cette édition.
Le groupe de quinze jeunes a donc proposé un répertoire de 12 morceaux, chacun associant 3 guitaristes, 1 bassiste et 1 batteur. L'équipe pédagogique avait veillé à fournir à l'auditoire un panel varié de chansons, ce qui avait permis en outre, de faire travailler les jeunes sur des ambiances très diversifiées. Quant à la partie chant, elle fut assumée de la plus belle des manières par Amélia Drelon, élève à l'école de musique de Marsannay et chanteuse au sein du groupe « Rain Walls ».
La salle du « Beer Country » a offert un magnifique soutien à l'ensemble des jeunes. Parents et amis des musiciens ont pu constater la qualité du travail fourni par les stagiaires et surtout le plaisir pris à produire des morceaux qu'ils ne maîtrisaient pas quelques jours auparavant. En outre, le groupe Colk, issu des ateliers de la MJC Montchapet-Maladière, s'est joint à la fête en proposant un répertoire puisant dans le style rock-métal.

Musiques actuelles : une thématique forte pour la MJC de Chenôve

La participation active des jeunes, leur motivation et la passion qui les animent ont été les moteurs de cette initiative. Il est important de souligner leur soif de connaissances, notamment dans la dimension théorique. Peu encluns initialement à la pratique du solfège, ils en découvrent l'apport et la nécessité lorsque cette discipline prend pied dans les musiques qu'ils affectionnent. L'objectif de cette action n'est naturellement pas de faire de ces jeunes, en quelques jours seulement, des musiciens professionnels mais de soutenir leur passion, de leur ouvrir des voies de développement technique, théorique et scénique et d'aider à leur expansion artistique.
La thématique de l'apprentissage des « musiques actuelles » est un sujet largement pris en compte par la MJC de Chenôve et plus particulièrement par Marcellin Greatti – animateur en charge du développement culturel à la MJC. Fréquemment sollicitée par les jeunes afin de soutenir leur travail artistique, la MJC a engagé une réflexion sur ce thème en s'entourant de professionnels et d'acteurs culturels locaux : le conservatoire municipal de musique de Chenôve, l'école de musique de Marsannay-la-Côte notamment. L'arrivée en octobre 2006 d'une section « Guitares / musiques actuelles », encadrée par Nicolas Gornouvel, va dans ce sens et semble répondre à une demande forte dont il conviendra de définir clairement ses nouveaux besoins afin de proposer dans les mois à venir des réponses adaptées en locaux, enseignements et infrastuctures.

Dans la même rubrique

Rechercher sur le site