Vous êtes ici

Nouvel échange européen pour 2009 !

La dernière semaine des vacances estivales a vu à la Maison des Jeunes et de la Culture le démarrage d'une action innovante qui se concrétisera durant les vacances de Toussaint avec la conduite d'un projet culturel porté par 40 jeunes européens. La passion de la musique est le lien entre ces jeunes qui proviennent de : Pologne, République Tchèque, Lettonie et France bien évidemment.

Le lancement de ce projet a été l'association de deux volets en plein développement au sein de la MJC de Chenôve : les échanges européens et les musiques actuelles.
Le volet européen a pris une place de choix au sein de la structure avec l'arrivée en 2006 de Marc Kanhye, animateur coordonnateur secteur jeunesse et notamment en charge des questions européennes. Des initiatives ont en premier lieu ouvert les adhérents de la MJC et le public extérieur à l'émergence de la vision européenne. Ensuite, des échanges entre jeunes ont permis depuis l'été 2007 de faire se rencontrer des jeunes de la MJC (habitants de Chenôve principalement mais également de l'agglomération dijonnaise) et des jeunes turcs et irlandais. Par deux fois, la MJC a été lieu d'accueil des jeunes et en 2008, dix jeunes de la MJC ont pu découvrir l'Irlande !
Quant aux musiques actuelles, elles suivent un développement constant qui se décline au travers de différents volets : cours réguliers, sorties concerts ou thématiques (ex : salon de la musique à Paris), master-classes, concerts professionnels et surtout les stages Musiques actuelles. Habituellement programmés en deux temps (vacances d'été et vacances de Toussaint), ils sont très attendus par des jeunes âgés de 14 à 18 ans qui pratiquent un instrument (batteurs, bassistes, guitaristes, chanteurs(ses) – garçons comme filles). Généralement, ils étudient leur instrument avec un enseignant (parfois à la MJC de Chenôve) mais sont à la recherche d'espace d'expression collective. Ces stages leur permettent ainsi de travailler un répertoire diversifié (rock, pop, métal, reggae, funk,...) et de le présenter « live » dans des conditions professionnelles (présence d'un ingénieur du son et matériel mis à leur disposition de grande qualité).

L'investissement et l'épanouissement des jeunes dans ces deux volets (échanges européens, musiques actuelles), la richesse des actions et des relations (tant pour les jeunes que les équipes pédagogiques qui les accompagnent), leur portée sur l'appropriation par les jeunes de valeurs auxquelles nos structures d'éducation populaire sont attachées, ont été le fondement de ce projet qui est la synthèse d'actions entreprises depuis plusieurs années désormais !

C'est donc depuis la fin d'année 2008 que Marc Kanhye et Marcellin Greatti – animateur culturel de la MJC de Chenôve ont construit ce projet. Une fois ses objectifs clairement dessinés, il a été nécessaire d'identifier des partenaires européens souhaitant s'inscrire dans cette dynamique. Le réseau tissé par Marc a permis de fédérer de nombreux pays (de toute les zones européennes : pays scandinaves, pays de l'Est, pays baltes, pays méditerranéens,...) Après de multiples échanges avec ces partenaires potentiels, 3 ont validé leur participation : la Pologne, la République Tchèque et la Lettonie. Ce sont ainsi 10 jeunes par pays (âgés de 14 à 20 ans) qui s'associeront aux 10 jeunes adhérents de la MJC de Chenôve. La participation des 10 jeunes est conditionnée à plusieurs facteurs : la volonté d'être acteur d'une action d'échange européen, l'envie de découvrir d'autres cultures, d'autres langues, le souhait de créer une oeuvre artistique qui sera la symbiose de leurs différentes origines,... Tous ces facteurs étaient associés à une pratique musicale minimum.
La Commission Européenne, par l'intermédiaire du Programme Européen Jeunesse en Action (PEJA) qui soutient ce projet, insiste sur la participation active de tous les jeunes participants. Les jeunes deviennent des acteurs à part entière de cette action d'échange et ne sont plus de simples consommateurs d'activités ! En outre, le fait que l'anglais soit la langue commune aux quatre pays partenaires conduira nos jeunes français à approfondir leurs connaissances linguistiques.
La session qui s'est tenue du 24 au 29 août 2009 poursuivait donc des objectifs multiples qui dépassent bien largement ceux des précédentes éditions des stages « musiques actuelles ». A la dimension purement musicale (les jeunes travaillent en groupe un répertoire préalablement défini par l'équipe pédagogique), ont été associés différents ateliers : découverte culturelle des pays accueillis, ateliers de participation active et de connaissance respective,... Ils ont permis une immersion progressive de ces jeunes musiciens à un projet ambitieux pour atteindre la définition d'une action culturelle et humaine dont la réussite sera intimement liée à leur investissement et à leur appropriation.

Une équipe pédagogique aguerrie
En appui de l'équipe permanente de la MJC, des musiciens professionnels ont été recrutés spécifiquement pour cette action. A leurs compétences pédagogiques d'enseignement musical, il est également fait appel à leurs personnalités et leurs expériences humaines, musicales souvent riches et diversifiées. Leurs parcours témoignent d'un attachement au partage et à la transmission d'un savoir. Les multiples initiatives portées par la MJC ont ainsi permis d'identifier des intervenants très compétents qui se sont parfaitement intégrés au projet et en appuient ses objectifs. Depuis l'initiative « On n'a rien sans lien » portée par la MJC de Chenôve en 2002, des liens étroits existent avec le Centre Musical de Marsannay-la-Côte (CMM). Sacha Duchaine – directeur de cette structure – est donc ravi d'apporter son aide et son expérience. A ses côtés deux autres membres du CMM ont été associés. Sayasack Inthavong – futur enseignant guitare de la MJC et Patrice Patricot – bassiste et contrebassiste professionnel qui n'est pas inconnu dans les murs de la MJC. En effet, il a déjà encadré un échange de jeunes (français, canadiens et tunisiens) en 1989 à l'occasion de la célébration du bicentenaire de la révolution française ! Quel plaisir pour lui de revivre de tels moments !

Un projet en construction
La semaine programmée en août 2009 poursuivait de multiples objectifs dont celui essentiel de faire se connaître les 10 jeunes français et de créer ainsi une dynamique de groupe. Il fut constamment rappelé que la réussite du projet est liée à leur implication. Ils sont acteurs de l'échange et, à ce titre, participeront avec l'équipe de la MJC à la préparation de la rencontre. En outre, des premiers échanges via mails interviendront entre les jeunes du projet dès le mois de septembre. Par exemple, le répertoire travaillé par les jeunes des différents pays durant la rencontre aura été défini et validé par leurs soins.

Les partenaires de l'action
Une action d'une telle ampleur doit naturellement bénéficier d'un soutien financier, technique, humain conséquent. Le Programme Européen Jeunesse en Action en est le levier essentiel. La municipalité de Chenôve, par son soutien constant durant l'année permet le respect du cahier des charges. Le Conseil Régional de Bourgogne dispose également d'une ligne « Europe » spécifique. Outre son appui financier, le Conseil Régional a été sollicité pour accorder l'accès à l'internat du lycée Antoine (comme lieu d'hébergement de la cinquantaine de personnes associée au projet). Cela facilitera grandement la réussite du projet « Music makes Europe ». Enfin, des acteurs culturels locaux comme l'ARTDAM ou la Clé de Sol apporteront leur savoir-faire.

Rendez-vous est donc déjà pris durant les prochaines vacances de Toussaint pour voir croître cette fabuleuse aventure humaine et culturelle ! Pour en suivre les évolutions, dirigez-vous vers le site de la MJC : http://mjc.chenove.net//
Patrice Patricot lance l'opération !


C'est parti !


1ère journée : Découverte du projet et des membres du groupe :





Début du travail musical :








Ateliers de découverte :





Dans la même rubrique

Rechercher sur le site