Vous êtes ici

Rester en contact avec le Radio Club F6KQL

La récente édition de la Bourse à l'informatique et à l'électronique qui a accueilli environ 250 personnes le 12 mars dernier, constitue une bonne occasion pour faire le point sur le fonctionnement de cette dynamique section de la M.J.C.




François Zaegel, son président, nous explique les différents centres d'intérêt qui amènent une petite trentaine d'adeptes de l'électronique, à se réunir tous les lundis soirs à la M.J.C.
D'abord, il y a l'échange de pratiques et de savoir faire pour ces hommes (hélas aucune dame !) de liaison tous accrocs de l'informatique et de la radio électricité.
Leur activité consiste essentiellement à trafiquer dans le monde entier via des émetteurs plus ou moins puissants, portables ou installés dans une station comme c'est le cas à la M.J.C.
Chaque contact réalisé avec un autre radioamateur dans le monde donne droit à un « Q.S.L. » sorte de carte postale d'accusé réception de cette liaison.


Pour émettre, chaque radioamateur doit être titulaire d'une licence délivrée par France Télécom. La section de la M.J.C est par ailleurs habilitée à former de nouveaux adeptes. A ce sujet 6 jeunes se sont présentés à la dernière Bourse et se sont inscrits à la section en vue d'obtenir cette licence et d'accéder ensuite aux différentes « bandes passantes » du réseau mondial.
Cette formation est orientée sur une grosse partie législation. Ne trafique pas qui veut. Il y a des normes très rigoureuses à respecter. Une autre partie concerne l'aspect technique : radio électricité, principes de base, fonctionnement d'un transistor, d'une antenne, etc.
Une épreuve facultative concerne le morse qui n'est plus utilisé par les services officiels. Le numérique est passé par là.....
Une autre activité permet de fédérer les membres du club autour de la réalisation d'un objet comme ce fut le cas cette année avec une station météo miniature indiquant la vitesse du vent, son orientation, la température, etc.
Deux adhérents ont construit un récepteur en bande 80m à partir de récupération. Ce récepteur,, véritable petit bijoux, sera bientôt exposé dans le hall de la M.J.C.
De même que d'autres se sont amusés à réaliser un ensemble de feux tricolores, toujours en miniature mais en copie conforme avec la signalisation routière. De vrais ingénieurs !
A la question de savoir ce qui pouvait bien intéresser le public à venir au rendez-vous annuel de la bourse à l'électronique, François Zeagel confirme que cette manifestation est avant tout un rendez-vous de passionnés qui trouvent là l'occasion de se rencontrer, d'entretenir de fidèles amitiés, de venir faire l'acquisition de composants ou « pièces détachées » ou tout simplement de nouveaux matériels (antennes, amplis, émetteurs) disponibles auprès des revendeurs et professionnels fidèles eux-aussi.


D'autres viennent rencontrer les bénévoles responsables du R.E.F. 21(Réseau des Émetteurs de France), fédération qui accompagne tous les titulaires d'une licence sur le département de la Côte d'Or.
Parmi les autres activités de cette section, plusieurs de ses membres s'engagent dans des « contests », sorte de concours à qui fera le plus de contacts dans le monde entier sur un temps donné. Souvent 48h non stop ! Cette année, la section de la M.J.C. a réussi une belle performance avec l'engagement de cinq de ses membres dans le championnat de France H.F.S.S.B.
Plus de 922 contacts ont été établis (un record) en France métropolitaine ainsi que dans les D.OM./T.O.M. Le classement de la section ne sera connu qu'en septembre prochain mais tous les compétiteurs sont extrêmement satisfaits de la performance.
Dernier projet et non des moindres : mieux faire connaître cette activité au niveau du grand public, en particulier, celui qui s'intéresse aux loisirs scientifiques.
C'est donc avec un immense plaisir que les animateurs ont accueilli de jeunes recrues lors de la récente Bourse à l'électronique qui se déroule chaque année le second samedi du mois de mars.

Dans la même rubrique

Rechercher sur le site